7
janvier
2019

formation

Après la période des fêtes, qui je le souhaite, vous a été heureuse et bonne, revoilà une nouvelle année!

Enfant, l’an 2000 m’était carrément irréaliste. Jamais je n’avais osé penser à 2019! Les voitures volantes, la téléportation, les voyages courants sur Mars, voilà comment j’imaginais l’avenir! Aujourd’hui, je me rends compte que les bases persistent, à la différence près qu’elles peuvent maintenant être gérées par des outils plus technologiques.

S’instruire, apprendre et expérimenter demeurent des nécessités. En janvier, plusieurs formations sont à votre disposition, à des coûts très abordables!

» Inscriptions et détails sur le site U+. Lire la suite


7
janvier
2019

rencontreprods

Les représentants de l’UPA Mauricie ont invité, le 17 janvier prochain, les maires, préfets et élus provinciaux à une grande table de discussion portant sur des enjeux de l’agriculture dans notre région. Les producteurs agricoles pourront assister à cette rencontre, qui se tiendra au Club de golf Métabéroutin dès 9 h 30.

Pour assurer une interaction entre les intervenants, les sujets suivants ont été ciblés :

  • Retombées des activités agricoles pour les territoires de la Mauricie;
  • Taxation foncière;
  • Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (LPTAA);
  • Protection des milieux humides et hydriques.

Un dîner sera offert pour terminer la rencontre où vous pourrez échanger avec vos représentants et élus locaux. Pour assister à cette table de discussion, confirmez votre présence à Dany Cyrenne par courriel (dcyrenne@upa.qc.ca) ou par téléphone (819 378-4033 poste 226) avant le 15 janvier.


18
décembre
2018

porc-

Depuis l’arrivée des Européens au XVIIe siècle, le porc est présent au Québec. Puis, sa production a pris de l’ampleur au cours de la transformation de l’agriculture québécoise au XXe siècle, passant graduellement d’une agriculture de subsistance à une agriculture marchande. La transformation alimentaire suit ce passage et de grandes unités d’abattage et de préparation de la viande apparaissent.

Dans le contexte où la filière porcine est l’une des plus importantes industries agroalimentaires québécoises, le Musée québécois de l’agriculture et de l’alimentation a produit une exposition présentant les différentes facettes de cette production, mais plus largement, de la présence du porc dans la société québécoise depuis la Nouvelle-France. Considérant l’apport de cet animal dans notre culture populaire, le Musée POP de Trois-Rivières a choisi de présenter cette exposition à son tour.

Cette exposition relate l’histoire de la présence et de la consommation du porc au Québec sous différents angles : la production, l’abattage, les exportations, les enjeux et la consommation de la viande sont, entre autres choses, abordés. L’exposition présente également divers artéfacts illustrant la production et sa transformation et utilise une iconographie reprenant parfois des affiches publicitaires anciennes ou d’art populaire.

L’information sur l’exposition est disponible ici.

Le porc s’expose : 400 ans de présence au Québec sera présentée au Musée POP du 12 décembre 2018 au 10 mars 2019.


17
décembre
2018

1028_modale

Les Éleveurs de porcs du Québec vous invitent à poser votre candidature au concours Responsables par nature, visant à favoriser les initiatives en développement durable des producteurs. L’édition 2019 a été simplifiée afin de faciliter votre inscription. À gagner : un premier prix de 2 500 $, ainsi que deux prix de 1 000 $ chacun, en fonction du pointage obtenu sur la base des pratiques mises en œuvre.

Tout éleveur peut participer au concours, indépendamment de la taille de son entreprise, du niveau de diversification ou de son modèle d’affaires. Pour accéder au questionnaire de mise en candidature, il suffit d’aller sur la page d’accueil du site Accès porc. Vous avez jusqu’au 1er mars 2019 pour soumettre votre candidature. Si vous souhaitez obtenir de l’aide pour remplir le formulaire, contactez Mme Carole Duval des Éleveurs de porcs au 450 679-0540 poste 8478.


14
décembre
2018

Dons2018(1)

À l’approche des Fêtes, les producteurs de la Mauricie perpétuent la tradition instaurée il y a sept ans en remettant des dons aux plus démunis de notre région.

Les Éleveurs de porcs de la Mauricie, les Producteurs de lait de la Mauricie, les Producteurs de bovins de la Mauricie, le Syndicat des producteurs acéricoles de la Mauricie ainsi que la Fédération de l’UPA de la Mauricie ont participé, le 14 décembre, au partage de denrées alimentaires à une dizaine d’organismes bénéficiaires.

Les dons, sous forme de sirop d’érable, de viande de bœuf et de porc, de lait et de pommes de terre totalisent 12 000 $, soit le plus gros montant remis à cette occasion. En sept ans, 46 000 $ ont été distribués aux organismes en sécurité alimentaire de la région. Ce montant inclut également un don de de 3 500 $ des Éleveurs de volailles de la Mauricie–Centre-du-Québec remis plus tôt en décembre. Le président de l’UPA Mauricie, M. Jean-Marie Giguère, était résolument fier de ce don record des producteurs : « La solidarité est une valeur à la base même de notre organisation. Il nous importe de contribuer à ce que chacun d’entre nous, sans discrimination, puisse se procurer des produits abordables et de qualité. »

Dons2018(2)

Pas seulement qu’à Noël!

Conjointement à l’activité de remise de dons, les Éleveurs de porcs de la Mauricie (EPM) et du Centre-du-Québec (EPMCQ) ont annoncé une contribution de 12 500 $ sur une période de cinq ans à l’organisme Moisson Mauricie/Centre-du-Québec. Ce don permettra de nourrir plus de 10 000 personnes. « Notre travail, c’est de nourrir les Mauriciens et les Centricois. C’est pourquoi les situations de précarité alimentaire nous ont toujours interpellés », soulignent Benoît Magny et Yvan Fréchette, respectivement présidents des EPM et des EPMCQ.

De leur côté, les Producteurs de lait de la Mauricie ont remis en cours d’année, quelque 12 000 $ en dons, notamment pour l’organisation d’activités à caractère familial, sportif ou pédagogique.


10
décembre
2018

img_content


MISE À JOUR :14 DÉCEMBRE 2018

Agriculture et Agroalimentaire Canada a produit une courte vidéo (3 min 38) explicative sur les démarches à réaliser pour effectuer une demande d’aide financière. Vous pouvez la consulter en suivant ce lien.


Le gouvernement fédéral a annoncé le 6 décembre la phase 2 du Programme d’investissement pour les fermes laitières (PIFL). En voici les grandes lignes :

  • Les investissements doivent encore viser à améliorer l’efficacité et la productivité. L’achat de nouvel équipement est admissible lorsqu’il est installé à l’intérieur. Les agrandissements ou les nouveaux bâtiments et l’équipement usagé ne sont pas admissibles.
  • Rétroactif au 1er août 2017. Il ne faut pas qu’un dépôt, contrat ou bon de commande ait été signé avant cette date.
  • Les demandeurs n’ayant pas été acceptés à la phase 1 doivent présenter une nouvelle demande. Ceux s’étant vu attribuer un financement ne le sont pas.
  • Aide financière de 50%, maximum de 100 000$.
  • Le système en ligne pour soumettre les demandes ne sera disponible qu’à compter du 7 janvier 2019. Lire la suite







L'up@ricie Web