17
septembre
2015

IMG_3601En mai 2015, le gouvernement du Québec a annoncé des investissements totaux de 9 M$ pour l’élaboration et l’implantation d’une stratégie de croissance du secteur biologique. Une partie de cette somme financera le Programme d’appui pour la conversion à l’agriculture biologique visant à soutenir les entreprises et en augmentant l’offre de produits agricoles biologiques par la conversion de leur entreprise au mode de production biologique.

À cet effet, les producteurs acéricoles peuvent dès maintenant bénéficier de ce programme.

Une aide financière de 0,05 $ par entaille peut être réclamée au tout début du processus de la précertification d’une entreprise acéricole. Le même montant, soit 0,05 $ par entaille, peut aussi être demandé à la certification au terme de la période de précertification. Il est à noter que la demande doit être soumise dans les six mois suivant l’obtention de la précertification ou de la certification. Les entreprises qui auraient abandonné la certification au cours des cinq dernières années ne sont pas admissibles.

Pour plus d’information, les producteurs intéressés peuvent contacter le bureau régional du MAPAQ ou consulter le site Internet du programme.

À lire également:

Programme d’amélioration de la santé animale au Québec Le 27 mai 2020, un accord a été conclu entre l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec, le Centre de distribution des médicaments v...
Gagnez votre abonnement aux services juridiques du cabinet BHLF Avocats! Saviez-vous qu’il existe un service juridique destiné exclusivement aux producteurs et productrices agricoles et forestiers? BHLF Avocats est un ca...
De la chasse aux truffes sauvages en Mauricie? Visiblement, ça bouge dans le domaine mycologique en région! Depuis que l'on a découvert l’énorme potentiel des produits forestiers non ligneux (PFNL)...
Épandage de pesticides : les équipements de protection se feront rares̷... C’est le temps du traitement des sols et de l’épandage de pesticides et on apprend que dû à la crise de la COVID-19, le Québec pourrait faire face...







L'up@ricie Web