16
septembre
2020

Tracteur sur la route
On ne badine pas avec la sécurité routière, encore moins lorsque l’on conduit de la machinerie agricole! La saison automnale représente le moment où les activités aux champs s’intensifient, tout comme la circulation des tracteurs sur nos routes.

L’UPA Mauricie tient au respect des lois et règlements qui encadrent la conduite de nos engins les routes du Québec.  Afin de vous faciliter la tâche, nous regroupons ici différents outils pour vous aider à vous y conformer.

Guide sur le Règlement concernant la visibilité et la circulation des machines agricoles d’une largeur de plus de 2,6 mètres

Ce guide s’adresse aux agriculteurs propriétaires de machines agricoles ou d’ensembles de véhicules agricoles de plus de 2,6 mètres de largeur. Il contient toutes les mesures prévues au Règlement, expliquées et illustrées, ce qui en fait un outil de référence facile à consulter.

> À télécharger ici

Guide des normes de charges et dimensions des véhicules

Le Règlement sur les normes de charges et de dimensions applicables aux véhicules routiers et aux ensembles de véhicules routiers. Ce règlement prévoit diverses normes limitant, entre autres choses, les dimensions, les charges par groupe d’essieux et la masse totale en charge des véhicules routiers circulant sur les chemins publics, tels que les camions, les remorques et les véhicules-outils.

> À télécharger ici

Affichette de résumé des règles concernant la sécurité routière

Un résumé clair et concis des principales règles en matière de circulation de la machinerie agricole: visibilité de la machinerie, dimensions maximales, immatriculations, etc.

> À télécharger ici

Permis spécial de circulation

Tout propriétaire, locataire ou exploitant qui prévoit circuler avec un véhicule ou un ensemble de véhicules dont les charges ou les dimensions excèdent celles qui sont prévues au Règlement sur les normes de charges et de dimensions applicables aux véhicules routiers et aux ensembles de véhicules routiers doit d’abord obtenir un permis spécial de circulation.  Vous devez ensuite le déposer à un point de service mandaté ou l’envoyer par télécopieur ou par la poste.

> À télécharger ici

Formulaire de consentement du titulaire de l’autorité parentale

Ce formulaire doit être rempli et signé par le père, la mère ou le tuteur de la personne mineure qui demande un permis pour conduire ou l’immatriculation d’un véhicule, tel qu’un VTT.

> À télécharger ici

 

Bonne route et soyez prudents!


3
juillet
2019

Cannabis

La légalisation du cannabis à des fins récréatives ne signifie pas que la Sûreté du Québec en a terminé avec la lutte contre la production illégale de cette drogue. Depuis septembre 2018, la Sûreté du Québec a mis en place le programme ACCES Cannabis (action concertée contre l’économie souterraine), qui s’attaque à la contrebande de cannabis à toutes les étapes de l’approvisionnement, que le produit vienne de l’intérieur du Québec ou d’un autre pays. Lire la suite


30
novembre
2018

Depuis 2001, le Québec a consenti 1,5 milliard de dollars pour la mise aux normes des installations de prélèvement d’eau et des systèmes de traitement. Dans cette foulée, les intentions gouvernementales se tournent maintenant vers le renforcement de la protection des sources elles-mêmes. Pour ce faire, des analyses de vulnérabilité seront effectuées aux abords des sites de prélèvement afin de déceler les risques potentiels et y établir des mesures de protection adaptées.

En milieu agricole, la délimitation des aires de protection autour des installations de prélèvement d’eau souterraine ou de surface imposera désormais des exigences, voire des interdictions, à certaines activités, dont l’épandage de matière fertilisante et de pesticides. L’application de ces mesures est susceptible d’entraîner des pertes de revenus récurrentes pour les entreprises agricoles.

Les municipalités seront responsables de l’application du Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. Pour faciliter le déploiement du Règlement, celui-ci est accompagné du programme pour une « Protection accrue des sources d’eau potable », qui permettra de leur assurer un soutien financier en plus d’offrir une compensation aux producteurs agricoles affectés. Le budget prévu pour les pertes de superficie cultivée est de 9 millions de dollars et sera en vigueur jusqu’au 30 novembre 2021.

Enfin, si votre municipalité vous interpelle pour l’édification d’aire de protection en lien avec un site de prélèvement d’eau potable sur vos terres, n’hésitez pas à nous contacter afin d’en connaître davantage sur vos droits et votre admissibilité. Vous pouvez me joindre au 819 378-4033 poste 233.


31
août
2018

Alors que les négociations de l’ALENA pourraient se conclure incessamment, un front commun de représentants de tous les segments des filières laitières et avicoles québécoises et des partis politiques, le président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA) et porte-parole du Mouvement pour la gestion de l’offre (MGO), Marcel Groleau, le président des Producteurs de lait du Québec, Bruno Letendre, le premier vice-président des Éleveurs de volailles du Québec, Louis-Philippe Rouleau, le président de la Fédération des producteurs d’oeufs du Québec, Paulin Bouchard et le président des Producteurs d’oeufs d’incubation du Québec, Gyslain Loyer, ont exigé du gouvernement canadien, lors d’un point de presse, qu’il demeure très ferme et continu de protéger intégralement la gestion de l’offre. Lire la suite


4
juin
2018

Hydro-Québec TransÉnergie a annoncé que des travaux de maîtrise de la végétation de certaines servitudes des emprises de lignes de transport existantes seront réalisés au cours des prochains mois. Les propriétaires concernés recevront un avis les informant des travaux sur leur propriété. Ils pourraient par ailleurs réaliser eux-mêmes les travaux en question sur leur propriété. Pour ce faire, ils doivent communiquer avec le responsable du projet, dont les coordonnées seront indiquées dans la lettre qui leur sera transmise. Ces travaux devront, bien sûr, être réalisés selon les critères de sécurité et les spécifications techniques d’Hydro-Québec TransÉnergie.

L’objectif de cette démarche est d’éliminer non pas toute la végétation présente, mais celle qui est incompatible avec la sécurité de la population et des travailleurs, ou celle qui risquerait d’affecter la fiabilité du réseau de transport. Si vous désirez des renseignements supplémentaires ou plus de précisions sur les travaux à effectuer sur votre terrain, vous pourrez communiquer avec le responsable des travaux aux coordonnées indiquées sur les envois postaux effectués à votre domicile.

Enfin, pour plus d’information sur la végétation et la sécurité près des lignes de transport, nous vous invitons à consulter le site Internet d’Hydro-Québec.


3
novembre
2017

Du 13 novembre au 8 décembre, un court sondage téléphonique sera mené auprès de plus de 3 200 producteurs, dans le cadre de la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture dont l’Union est partenaire. La firme mandatée par le MAPAQ effectuera des entrevues d’une quinzaine de minutes auprès d’agriculteurs qui travaillent dans les secteurs des petits fruits (fraises, framboises, bleuets, canneberges), cultures maraîchères, fruits et légumes de transformation, grains, pommes, pommes de terre, serres et pépinières ornementales. L’objectif est de mesurer l’évolution des pratiques de gestion intégrée des ennemis des cultures dans les fermes du Québec depuis la réalisation du premier sondage, en 2012. Les résultats permettront d’identifier vos besoins et de développer des outils pour mieux vous accompagner dans la gestion des pesticides à la ferme et la lutte contre les mauvaises herbes, les maladies et les insectes.








L'up@ricie Web