25
mai
2017

Hydro-Québec TransÉnergie a informé l’UPA que des travaux de maîtrise de la végétation de certaines servitudes des emprises de lignes de transport existantes seront réalisés au cours des prochains mois (voir la carte ci-jointe). Les propriétaires concernés recevront un avis les informant desdits travaux sur leur propriété. Ils pourraient par ailleurs réaliser eux-mêmes les travaux en question sur leur propriété. Pour ce faire, ils doivent communiquer avec le responsable du projet, dont les coordonnées seront indiquées dans la lettre qui leur sera transmise. Ces travaux devront, bien sûr, être réalisés selon les critères de sécurité et les spécifications techniques d’Hydro-Québec TransÉnergie.

L’objectif de cette démarche est d’éliminer non pas toute la végétation présente, mais celle qui est incompatible avec la sécurité de la population et des travailleurs, ou celle qui risquerait d’affecter la fiabilité du réseau de transport. Si vous désirez des renseignements supplémentaires ou plus de précisions sur les travaux à effectuer sur votre terrain, vous pourrez communiquer avec le responsable des travaux aux coordonnées indiquées sur les envois postaux effectués à votre domicile.

Enfin, pour plus d’information sur la végétation et la sécurité près des lignes de transport, nous vous invitons à consulter le site Internet d’Hydro-Québec.


5
avril
2017

L’Union des producteurs agricoles donne le coup d’envoi de la campagne « Opération bandes riveraines». Cette campagne de deux ans vise à sensibiliser le monde agricole à la protection de ses cours d’eau. L’Union, de concert avec ses fédérations régionales et ses syndicats locaux, compte ainsi encourager les actions sur le terrain en misant sur les avantages agronomique, environnemental, économique et faunique, reliés au maintien d’une bande riveraine aux abords des cours d’eau.

Dans le cadre de cette campagne de sensibilisation, l’Union met en ligne un site dédié entièrement aux bandes riveraines. Les producteurs ont désormais une véritable boîte à outils pour les accompagner dans la protection, l’aménagement et l’entretien des bandes riveraines. L’information que l’on y retrouve est simple, pertinente et adaptée à la réalité agricole. « Ce site Web, qui va regrouper et vulgariser tout le savoir-faire développé au cours des dernières années, est un prolongement des efforts menés conjointement par la Fondation de la faune, l’UPA et plusieurs partenaires depuis 2005. Nous sommes très heureux de soutenir cette initiative qui encourage les pratiques qui favorisent la cohabitation de la faune et des activités agricoles », soutient le président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec, André Martin.

Je protège… j’y gagne!

La bande riveraine, jumelée à de bonnes pratiques de conservation des sols, figure parmi les mesures à privilégier pour diminuer l’impact des activités agricoles sur la qualité de l’eau. Déjà, des milliers de producteurs de partout au Québec ont aménagé des bandes riveraines le long de leurs cours d’eau. La campagne démontrera qu’une bande riveraine, c’est naturel et c’est profitable. En plus des différentes publicités entourant la campagne, dix publireportages seront diffusés dans La Terre de chez nous. Ces derniers permettront de déboulonner les mythes entourant les bandes riveraines et de partager les expériences de producteurs qui en ont implanté sur leur ferme.


20
février
2017

Fière de son succès de sa dernière campagne radiophonique mettant les producteurs agricoles de Maskinongé à l’honneur, la radio 103.1 FM en remet cette année encore avec un projet similaire. Associé au Syndicat de l’UPA de Maskinongé, près d’une quarantaine de capsules seront diffusées d’ici décembre. Celles-ci traiteront des bons coups de l’agriculture sur le territoire, de portraits de producteurs inspirants ainsi que des particularités agricoles dans la MRC de Maskinongé. À écouter très bientôt!


20
février
2017

photo-8

Près de 75 agriculteurs cultivant des terres en bordure du lac Saint-Pierre ont participé cette semaine à une rencontre d’information organisée par les fédérations de Lanaudière et de la Mauricie. Lors de cette réunion, Louise Corriveau qui coordonne les travaux de la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre a présenté le Plan d’action sur la cohabitation agriculture-faune en zone littorale que l’organisme s’apprête à déposer au ministère de l’Environnement.

Les producteurs ont été à même de constater que les nouvelles mesures de protection des habitats fauniques qui y sont proposées auront pour effet de réduire les superficies cultivées. Ces propositions ont fait réagir les producteurs qui n’ont pas manqué de rappeler que les aménagements fauniques existant au lac Saint-Pierre sont souvent problématiques et ne donnent pas les résultats prévus. Ils ont aussi eu l’occasion d’expliquer les contraintes qu’ils subissent depuis plusieurs années avec les retards dans l’entretien des cours d’eau. De plus, ils ont manifesté leur volonté de participer à l’élaboration de solutions plutôt que de se voir imposer des règles qui pourraient menacer la rentabilité de leurs fermes et du même souffle son transfert à la prochaine génération. Un dossier à suivre…


14
février
2017

aga_ram_2017

L’assemblée générale annuelle de la Relève agricole de la Mauricie (RAM) a eu lieu le 4 février dernier au restaurant La Porte de la Mauricie. Vingt-trois membres de la RAM étaient au rendez-vous pour cet important moment de la vie démocratique de cette organisation. À la suite d’un brunch amical, la relève présente a eu droit à une présentation du projet de maillage par Mme Mélanie Vallée du Service d’accompagnement sur l’avenir des entreprises agricoles en Mauricie. Par la suite, des représentants de l’UPA Mauricie ainsi que de la Fédération de la relève agricole du Québec ont entretenu les membres sur les enjeux de l’heure en agriculture.

Cette rencontre a également été le lieu d’élections où trois administrateurs ont laissé place à une nouvelle génération. Ainsi, Martin Lamy, Florence Lefebvre St-Arnaud et M. Jean-Félix Morin-Nolet ont quitté le syndicat pour d’autres implications. La présidente, Mme Marie-Christine Brière, a chaudement salué leur implication de plusieurs années au sein de la RAM. Les nouveaux venus sont Kevin Montplaisir, Marc-Olivier St-Louis et Andréane Dupont. Ils sauront maintenir le dynamisme de la RAM développé ces dernières années. Nous leur souhaitons la meilleure des chances dans leur nouvelle fonction.


23
janvier
2017

Producteurs agricoles, votre métier vous captive? Vous souhaitez partager votre passion de l’agriculture au grand public? Envie de vivre l’expérience des Portes ouvertes sur les fermes du Québec?  Pour la 15e édition, qui aura lieu en septembre prochain, la FUPAM est à la recherche d’entreprises œuvrant dans une diversité de domaines et de localités sur le territoire Mauricien. Faites vite! Vous avez jusqu’au 15 février afin de déposer votre proposition.

Bon an, mal an, près de 10 000 personnes défilent sur l’une ou l’autre des fermes en Mauricie.

Envie de vous lancer dans cette aventure?  Pour signifier votre intérêt ou si vous avez des questions relatives à la tenue de cet événement, contactez-nous par courriel ou par téléphone au 819 378-4033 poste 233.

» Revivez l’édition 2013 en photos sur notre album Flickr








L'up@ricie Web