30
mars
2015

L’Union des producteurs agricoles qualifie de dangereuses les coupes de 14,5 % dans le secteur agricole. L’insécurité ainsi créée pourrait avoir des impacts désastreux sur les décisions d’investissement des producteurs agricoles.

Annoncer aux producteurs que La Financière agricole du Québec (FADQ) n’aura pas les fonds suffisants si les marchés ou la météo ne sont pas au rendez-vous n’est certainement pas une bonne idée dans un secteur aussi risqué. À titre d’exemple, les marchés du porc et des céréales sont à la baisse présentement et nul ne peut prédire l’allure qu’ils prendront au cours des douze prochains mois.

Dans son discours sur le budget 2015-2016, le gouvernement a annoncé des coupes de 151 M$ (25 %) au budget annuel de la FADQ. Cette décision fait de l’agriculture le secteur le plus touché et nuit à l’investissement, aux productions en émergence, à l’emploi et au développement régional. Pour éviter les conséquences négatives d’une telle annonce, il aurait fallu que le gouvernement rassure les producteurs quant à ses intentions à plus long terme.

Dollarphotoclub_68390937Rappelons que l’agriculture, à titre de premier secteur primaire au Québec, et la transformation alimentaire, en tant que premier secteur manufacturier, sont des secteurs clés de notre économie. Ces derniers contribuent chaque année à hauteur de 17 G$ au produit intérieur brut québécois (5,9 %), procurent de l’emploi à plus de 200 000 personnes (1 emploi sur 20 au Québec) et génèrent des revenus de l’ordre de 4,5 G$ pour les divers paliers de gouvernement. Il est impératif que l’exercice 2015-2016 n’en soit qu’un de transition et que les budgets nécessaires soient au rendez-vous dès 2016-2017, et ce, pour une période de 5 ans. Envisager l’avenir autrement remettrait en question la pérennité du secteur agricole, fragiliserait nos entreprises et nuirait au maintien de milliers d’emplois au Québec. Lire la suite


23
février
2015

Le 5 février dernier, le rapport du Groupe de travail sur la sécurité du revenu en agriculture était rendu public, comme nous vous en faisions part sur notre blogue. L’Union a fait parvenir ses commentaires suite au rapport du dépôt.

Il y a un véritable consensus entre les membres du Groupe (le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec [MAPAQ], La Financière agricole du Québec [FADQ] et l’Union des producteurs agricoles [UPA]) quant aux recommandations.  Celles-ci répondent aux positions défendues par l’UPA, en précisant toutefois des attentes à certains égards :

  1. Mettre en oeuvre dès 2015-2016 de certaines recommandations identifiées comme devant être implantées à court terme
  2. Mettre en oeuvre dès 2016-2017 des principales recommandations du rapport qui nécessitent pour le moment des analyses supplémentaires
  3. Maintenir la décision relative à la suspension de l’admissibilité au programme Agri-Québec des secteurs associés aux produits ASRA jusqu’à l’implantation finale des recommandations du Groupe de travail, et ce, afin que ces secteurs puissent faire un choix éclairé entre les programmes qui leur seront offerts.
  4. Confier la supervision et le suivi de l’implantation des recommandations à un comité de pilotage réunissant les intervenants de la FADQ, du MAPAQ et de l’UPA.
  5. Doter la FADQ des ressources et des budgets suffisants pour donner suite aux recommandations du rapport. À cet effet, l’enveloppe de 600 M$ doit être maintenue.
  6. Confirmer par écrit à la FADQ que le gouvernement du Québec maintient son engagement à supporter le solde du déficit cumulé des opérations de la FADQ antérieures au 31 mars 2010.

Pour voir la lettre de l’Union et pour voir en détail  les demandes suite au dépôt de ce rapport, cliquez ici.


12
février
2015

Le 22 mars prochain aura lieu l’assemblée générale annuelle de la FUPAM sous le thème On brasse les cartes! L’événement est gratuit et ouvert à tous les producteurs de la Mauricie. L’AGA est l’occasion pour vous de prendre part aux décisions concernant votre organisation et participer aux différentes activités entourant l’événement, dont le brunch, ainsi que les nombreuses surprises qui vous attendent.

Pourquoi On brasse les cartes? Le portrait agricole régional a abondamment changé durant la dernière année, notamment en ce qui a trait à nos partenaires régionaux.  Ainsi, on doit revoir nos façons de faire : les cartes sont brassées, mais il est toujours possible d’utiliser nos atouts pour se faire une main gagnante.


Assemblée générale annuelle de l’UPA Mauricie
Club de golf Les Vieilles Forges (1975, rue Grimard, Trois-Rivières)
22 mars 2015 à compter de 9 h 30


Un invité surprise : saurez-vous deviner de qui il s’agit?

Une personnalité artistique bien connue sera des nôtres afin de vous livrer un spectacle unique. Vous devez toutefois deviner de qui il s’agit afin de courir la chance de gagner une paire de billets pour son prochain spectacle en région – une valeur de près de 100 $.

Du 16 au 27 février, nous révélerons cinq indices par courriel vous permettant de l’identifier . Pour recevoir ces indices, vous devez vous inscrire à l’événement le plus rapidement possible (plus tôt vous vous inscrivez, plus d’indices vous recevrez). À noter que seuls les producteurs qui seront présents à l’AGA pourront remporter ces billets. Le nom de l’invité sera dévoilé le 2 mars prochain.

Bourse à la relève Desjardins

logo_desjardins_cl3

Pendant l’assemblée, nous remettrons la Bourse à la relève Desjardins à un membre de la Relève agricole présent. Une autre excellente raison d’y assister!

C’est un rendez-vous!

Vous recevrez, au début du mois de mars, votre invitation pour cet événement – avec notamment des cartes à jouer à apporter avec vous. Pour vous inscrire, visitez le www.mauricie.upa.qc.ca/aga.


12
décembre
2014

Boules-NoelLes administrateurs et les employés de l’UPA Mauricie se joignent à moi afin de vous souhaiter, producteurs et intervenants du monde agricole, un très joyeux temps des Fêtes.

À cette occasion, rien n’est plus agréable que de festoyer avec ceux qu’on aime. Beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour la nouvelle année, ainsi que la réalisation des projets les plus chers!

 

Toute l’équipe vous retrouvera dès le 5 janvier.  Au plaisir de vous retrouver!


21
octobre
2014

CEdesChenaux_V1_degradeAprès les régions de Shawinigan, Maskinongé, Mékinac et le Haut St-Maurice, la MRC des Chenaux enclenche le processus et réunit ses partenaires et acteurs-clés des différents milieux socio-économiques afin de démarrer le projet de communauté entrepreneuriale sur son territoire. C’est ainsi que le 1er Forum sur le développement de la culture entrepreneuriale aura lieu le 21 novembre prochain à l’école le Tremplin à Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

S’inscrivant dans les premières étapes de la démarche d’implantation d’une communauté entrepreneuriale, le comité des partenaires a donné le mandat à la Fondation d’entrepreneurship, en collaboration avec Léger Marketing, de faire un sondage téléphonique en février dernier auprès de près de 400 répondants afin de déterminer quel est le taux d’intention d’entreprendre de la MRC des Chenaux. Cet indice, qui sera dévoilé lors du Forum, permettra de connaître les forces et les faiblesses de la MRC des Chenaux dans les quatre phases du processus entrepreneurial (culture, intention, création, croissance) et de réfléchir aux perspectives de développement. L’indice de la MRC des Chenaux permettra d’établir des comparatifs avec l’ensemble du Québec dans le cadre de l’Indice 2014.

Lire la suite


20
octobre
2014

Le 11 novembre prochain se tiendra le tout premier Congrès thématique de la Fédération de l’UPA de la Mauricie. Cette nouvelle formule adoptée par la CUPA est dans la lignée des changements entrainés par l’UPA du futur et propose en alternance, au deux ans, un congrès général thématique et un congrès général traditionnel. À l’instar de la Confédération de l’UPA qui tiendra un Congrès thématique en décembre prochain, la Fédération emboîte le pas et propose le même type de formule. À cet effet, seuls les administrateurs et délégués seront conviés au Congrès thématique de la Fédération.

Nous tenons toutefois à rappeler que le processus démocratique est vivant plus que jamais et que les résolutions qui préoccupent une spécialité ou un secteur peuvent être acheminées à qui de droit en tout temps au cours de l’année.

Lire la suite








L'up@ricie Web