11
novembre
2019

Mensuellement, je vous présente le prix du maïs et du soya pour vous donner deux informations :

  1. Quel est le prix que j’aurais pu obtenir si des contrats avec des acheteurs avaient été signés dans le dernier mois?
  2. Pour la prochaine récolte, quand aurait été le meilleur temps pour conclure un prix dans les 11 mois précédents?

Mon but est de vous donner une vision historique de l’évolution du prix des grains pour notre région, afin de vous aider dans la planification de votre mise en marché. Par contre, je ne ferai pas de prévisions ou d’analyse sur les prix actuels et à venir pour l’année en cours. Les sites PGQGrainwiz et Bid-Agri, sont déjà spécialisés dans ce domaine.

Maïs

Le prix pour une vente immédiate est plus élevé que celui des 2 dernières années, mais malheureusement, il n’y a des données pour des ventes que pour les 2 prochains mois. Le prix à la récolte demeure toujours plus élevé que les années antérieures.

À Chicago, le contrat pour la récolte à venir a varié entre 3,79 et 4,02$ US le boisseau et présente une tendance baissière depuis la mi-octobre.

MaisFuturOct

MaisRecolteOct

Soya

Il n’y a pas eu de ventes de soya dépassant le mois prochain depuis 3 ans et les prix sont relativement semblables. Le prix à la récolte a était inférieur aux autres années depuis mars, mais il est maintenant au même niveau depuis 2 mois.

À Chicago, le contrat pour la prochaine récolte a été dans une phase haussière jusqu’à la mi-octobre, mais il est maintenant dans une tendance baissière depuis le 22 octobre.

SoyaFuturOct

SoyaRecolteOct

Source pour les quatre tableaux ci-haut : PGQ, compilation SCF Mauricie inc.


8
novembre
2019

pas

Le MAPAQ a récemment mis sur pied un programme vise à soutenir financièrement la filière bioalimentaire dans le développement et l’amélioration d’aliments de bonne qualité nutritive destinés aux consommateurs québécois. Il appuie en outre les initiatives liées à des actions ou à des projets structurants permettant de faire connaître et de favoriser l’alimentation santé. Sont admissibles les entreprises de la filière bioalimentaire qui transforment des aliments et les offrent aux consommateurs québécois. Pour être admissibles, les entreprises doivent remplir les critères précisés dans le volet du programme qui les intéresse. Le programme s’adresse également aux regroupements d’entreprises, aux établissements de recherche, aux organismes sans but lucratif et aux centres de diffusion qui remplissent les autres critères précisés dans le programme.

Le programme se décline en trois volets :

  1. Soutien à la réalisation d’études diagnostiques (pour modifier ou développer un aliment dans le but d’en améliorer la qualité nutritive)
  2. Soutien au développement et à la modification de la valeur nutritive de produits transformés québécois (développement ou modification d’un aliment possédant une bonne valeur nutritive ou pour réduire l’utilisation d’additifs alimentaires)
  3. Soutien aux activités et aux projets structurants (réalisation d’activités collectives, de formation, de reconnaissance, d’enquêtes, d’information ou d’évaluation sur des aliments à bonne valeur nutritive)

L’aide financière peut aller jusqu’à 150 000 $ par entreprise selon le volet. Pour déposer une demande, consultez le Guide du demandeur sur le site web du MAPAQ.


10
juillet
2019

Dès la mi-juillet, Monsieur Philippe Boisvert entrera en fonction en tant que coordonnateur du Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie (PDAAM).

Fort d’une expérience professionnelle tout indiquée pour le poste, Monsieur Boisvert connait bien la réalité agricole. Il est détenteur d’un baccalauréat en administration des affaires, avec spécialisations en marketing, entrepreneuriat et management innovateur et également candidat au Master of Business Administration (MBA) avec encore une fois, spécialisation en marketing et développement des affaires. De plus, il a enseigné au Cégep de Victoriaville au développement et gestion d’un programme d’agriculture urbaine, en gestion d’entreprises agricoles et en techniques de comptabilité et de gestion. Il contribue également à l’Académie entrepreneuriale Desjardins à titre de Coordonnateur au contenu.

Son bureau sera situé dans les locaux du gestionnaire de l’Entente sectorielle du PDAAM, soit à Innovation et développement économique Trois-Rivières. Nous invitons les partenaires et entreprises à le contacter au 819 374-4061 dès le 15 juillet prochain.

Il ne fait aucun doute que par son expérience, son dynamisme et ses compétences, Monsieur Philippe Boisvert sera un excellent chef pour orchestrer tous les projets innovants du PDAAM!


24
mai
2019

20190523_D31_Suspects_Fraude_3

Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Maskinongé demandent l’aide de la population afin d’identifier deux suspects soupçonnés d’avoir participé à une arnaque financière de type « Black Money Scam ».  Ils auraient ainsi réussi à soutirer plusieurs dizaines de milliers de dollars, à un citoyen.

Les deux suspects, dans la quarantaine, s’expriment en français avec un accent et ont les cheveux courts foncés. Ils se déplaçaient à bord d’un véhicule de marque Hyundai Accent ou Elantra noire, des années 2017 ou 2018.

Il existe plusieurs variantes de ce stratagème de fraude, mais elles impliquent toutes un soi-disant lot d’argent comptant qui a été souillé avec une teinture ou une autre substance colorante pour sortir clandestinement d’un pays. Les fraudeurs prétendent aussi pouvoir imprimer des billets.  Ils instaurent un climat de confiance et font une offre alléchante à leur victime en échange de vrai billet d’argent canadien.

Les policiers rappellent aux citoyens d’être vigilants pour éviter d’être victimes de fraude et les encouragent à contacter leur service de police local en cas de doute. De plus, les citoyens peuvent obtenir plus d’informations sur les divers types de fraudes en consultant le site Internet de la Sûreté du Québec.

Toute personne qui détiendrait des informations permettant de retrouver et d’identifier ces individus est priée de communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.


10
mai
2019

innondations

Cette année encore, les cours d’eau ont gonflé pour atteindre à certains endroits des niveaux record. Heureusement, la situation s’est améliorée depuis la semaine dernière. La décrue s’est amorcée partout en Mauricie et tous les cours d’eau sont à la baisse. Ce qui n’empêche pas que pour plusieurs producteurs, des pertes sont à prévoir, et que les casse-têtes sont loin d’être achevés.

Si vous avez subi des dommages dus à la crue des eaux, vous pouvez peut-être recevoir certains remboursements, dans le cadre du Programme d’indemnisation et d’aide financière pour entreprises et propriétaires de bâtiments locatifs. À ce titre, certains frais peuvent être remboursés entres autres en cas d’entreposage, de dommages aux bâtiments, aux chemins d’accès essentiels et aux autres biens.

Vous pouvez obtenir tous les détails à cette adresse.
Vous pouvez télécharger les formulaires ici, de même que le formulaire de constats de dommages pour les entreprises agricoles en suivant ce lien.

 


9
avril
2019

AGA

Le 17 mars dernier se tenait l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’UPA de la Mauricie au Club de golf Métabéroutin sous le thème « On se met au vert! ». La culture irlandaise était à l’honneur, puisque l’AGA partageait la même date que les célébrations de la Saint Patrick. L’événement a attiré une centaine de producteurs agricoles venus prendre part à cet important moment de la vie démocratique de leur Union dans une ambiance conviviale.

» Visionnez le rapport d’activités 2018 présenté lors de l’événement Lire la suite








L'up@ricie Web