30
novembre
2018

Depuis 2001, le Québec a consenti 1,5 milliard de dollars pour la mise aux normes des installations de prélèvement d’eau et des systèmes de traitement. Dans cette foulée, les intentions gouvernementales se tournent maintenant vers le renforcement de la protection des sources elles-mêmes. Pour ce faire, des analyses de vulnérabilité seront effectuées aux abords des sites de prélèvement afin de déceler les risques potentiels et y établir des mesures de protection adaptées.

En milieu agricole, la délimitation des aires de protection autour des installations de prélèvement d’eau souterraine ou de surface imposera désormais des exigences, voire des interdictions, à certaines activités, dont l’épandage de matière fertilisante et de pesticides. L’application de ces mesures est susceptible d’entraîner des pertes de revenus récurrentes pour les entreprises agricoles.

Les municipalités seront responsables de l’application du Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. Pour faciliter le déploiement du Règlement, celui-ci est accompagné du programme pour une « Protection accrue des sources d’eau potable », qui permettra de leur assurer un soutien financier en plus d’offrir une compensation aux producteurs agricoles affectés. Le budget prévu pour les pertes de superficie cultivée est de 9 millions de dollars et sera en vigueur jusqu’au 30 novembre 2021.

Enfin, si votre municipalité vous interpelle pour l’édification d’aire de protection en lien avec un site de prélèvement d’eau potable sur vos terres, n’hésitez pas à nous contacter afin d’en connaître davantage sur vos droits et votre admissibilité. Vous pouvez me joindre au 819 378-4033 poste 233.

À lire également:

Donnez une seconde vie aux feuilles d’automne! Qui dit arrivée de l’automne dit également corvée de raclage des feuilles mortes! Mais sachez que toutes ses feuilles d’automne sont loin d’être u...
Changements au Code de gestion des pesticides : êtes-vous bien informés? Le Gouvernement du Québec a récemment revu son Code de gestion des pesticides et le Règlement sur les permis et les certificats pour la vente et l...
Retour du programme d’effarouchements des oiseaux migrateurs Le programme d’effarouchement de l'UPA Mauricie a été reconduit pour le printemps 2018! Ce service, disponible auprès des agriculteurs de la Mauri...
Valorisation des feuilles d’automne à la ferme La Fédération de l’UPA de la Mauricie et la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie s'associent une fois de plus cette année dans...







L'up@ricie Web