4
juin
2018

Hydro-Québec TransÉnergie a annoncé que des travaux de maîtrise de la végétation de certaines servitudes des emprises de lignes de transport existantes seront réalisés au cours des prochains mois. Les propriétaires concernés recevront un avis les informant des travaux sur leur propriété. Ils pourraient par ailleurs réaliser eux-mêmes les travaux en question sur leur propriété. Pour ce faire, ils doivent communiquer avec le responsable du projet, dont les coordonnées seront indiquées dans la lettre qui leur sera transmise. Ces travaux devront, bien sûr, être réalisés selon les critères de sécurité et les spécifications techniques d’Hydro-Québec TransÉnergie.

L’objectif de cette démarche est d’éliminer non pas toute la végétation présente, mais celle qui est incompatible avec la sécurité de la population et des travailleurs, ou celle qui risquerait d’affecter la fiabilité du réseau de transport. Si vous désirez des renseignements supplémentaires ou plus de précisions sur les travaux à effectuer sur votre terrain, vous pourrez communiquer avec le responsable des travaux aux coordonnées indiquées sur les envois postaux effectués à votre domicile.

Enfin, pour plus d’information sur la végétation et la sécurité près des lignes de transport, nous vous invitons à consulter le site Internet d’Hydro-Québec.


29
mai
2018

NouvellesExigences

Le Gouvernement du Québec a récemment revu son Code de gestion des pesticides et le Règlement sur les permis et les certificats pour la vente et l’utilisation des pesticides. Certaines dispositions sont entrées en vigueur le 8 mars dernier, et d’autres seront à venir en septembre 2018 et avril 2019. À titre de producteur, c’est votre responsabilité de connaître les modifications à la réglementation. En voici les grandes lignes. Lire la suite


25
mai
2018

couvreentrerang

« Couvre ton entre-rang! » est un concours gratuit offert aux producteurs agricoles de la Mauricie qui a pour objet de promouvoir l’adoption des cultures de couverture qui permettent d’améliorer tant la rentabilité des entreprises agricoles de grandes cultures que la qualité de l’eau des bassins versants. Des prix totalisant 1 000 $ seront remis aux gagnants!

» Inscription et règlement du concours Lire la suite


9
mai
2018

Saviez-vous que chaque année le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs procède à l’émission de permis spéciaux permettant la récolte de cerfs dans certaines zones de chasse ciblées? Mieux encore, un nombre de permis est réservé spécifiquement aux propriétaires fonciers.

En effet, l’abondance des populations de cerfs est bien réelle dans plusieurs régions agricoles et peut, dans certains cas, amener différentes problématiques. Aussi, chaque année, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) procède à l’émission de permis spéciaux permettant la récolte de cerfs sans bois (biches et faons) dans certaines zones de chasse ciblées. Pour la Mauricie, seuls les producteurs possédant plus de 4 ha en zone de chasse 7 nord sont admissibles aux permis spéciaux de cerf sans bois. Consultez la carte de la zone de chasse 7 nord.

Lire la suite


23
avril
2018

400px-BrantaLeucopsisMigration

Le programme d’effarouchement de l’UPA Mauricie a été reconduit pour le printemps 2018! Ce service, disponible auprès des agriculteurs de la Mauricie, permet de contrôler les dommages occasionnés par la présence des oiseaux migrateurs (oies, bernaches, etc.) sur les terres agricoles. Chaque année, de la fin avril à la fin mai, une douzaine d’effaroucheurs sont disponibles pour contrôler les oiseaux migrateurs.

Pour signaler une zone qui nécessite les services d’un effaroucheur, vous pouvez contacter vos répondants :

  • Jacques Paquin, dans le secteur ouest : 819 227-2037
  • Claude Chartier, dans le secteur est : 819 996-5751

Il vous est également possible d’effectuer par vous-même les activités d’effarouchement sur vos terres agricoles. Quelques pistolets de départ sont disponibles auprès de vos répondants. Lorsqu’une arme à feu est utilisée, vous devez détenir un permis d’effarouchement du Service canadien de la faune et un permis de port d’arme ou seulement un permis de chasse. Un remboursement de votre temps de travail relativement aux activités d’effarouchement est possible en remplissant un formulaire de registre de données, aussi disponible auprès de vos répondants.

Pour plus de détails sur le programme d’effarouchement des oiseaux migrateurs, vous pouvez contacter Mme Josée Tardif  par courriel ou par téléphone au 819 378-4033, poste 249.

Malgré le travail des effaroucheurs, il est possible que des champs subissent des dommages, les producteurs pourraient être admissibles à une indemnité pour les dommages causés par la sauvagine auprès de La Financière agricole du Québec. Vous devez toutefois entreprendre vous-même les démarches afin de pouvoir bénéficier de l’indemnité. Vous pouvez trouver toute l’information pertinente sur le site web de la FADQ.

Ce projet est possible grâce au financement de la Mesure spéciale d’effarouchement des oies en milieu agricole dans le cadre de Cultivons l’avenir, une initiative fédérale-provinciale-territoriale. Le financement provient d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.


23
février
2018

Application de pesticides

Les modifications réglementaires touchant le Code de gestion des pesticides et le Règlement sur les permis et les certificats pour la vente et l’utilisation des pesticides sont désormais effectives et viennent d’être publiées dans la Gazette officielle du Québec en date du 21 février 2018. Deux mesures seront effectives en 2018 et toucheront l’usage de l’atrazine et des semences enrobées aux néonicotinoïdes. En effet, l’utilisation de ces produits nécessitera entre autres une justification agronomique et une prescription pour l’achat.

L’herbicide atrazine sera le premier à être touché par cette réglementation, dès le 8 mars 2018. En ce qui concerne les semences enrobées avec des insecticides de la classe des néonicotinoïdes, ces mesures entreront en vigueur à partir du 8 septembre 2018. L’exigence de permis et certificat pour la classe 3A des pesticides n’est requise qu’à partir du 8 septembre 2018. C’est-à-dire, l’achat et/ou la mise en terre de semences enrobées aux néonicotinoïdes ne nécessitent pas de permis ou certificat pour les semis du printemps prochain.

Finalement, au printemps 2019, toutes les dispositions réglementaires seront effectives. Il est toutefois à noter que le producteur n’est pas dans l’obligation de faire appel aux services d’un agronome pour l’utilisation ou l’achat d’autres types ou familles de pesticides.

À titre indicatif, les herbicides sous les noms : AATrex, Converge, Marksman, Frontier Max Plus, etc. contiennent de l’atrazine. Ces produits seront donc assujettis aux exigences réglementaires dans deux semaines.








L'up@ricie Web