18
septembre
2017

Le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) a lancé la semaine dernière, un appel de projets dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Le Ministère mettra sur la table près de deux millions de dollars pour la réalisation de projets collectifs dans une dizaine de domaines identifiés comme prioritaires pour le développement régional. D’ici 2022, environ sept millions de dollars devraient être octroyés.

Aucune somme n’est réservée spécifiquement à l’agriculture tel qu’avec le Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie (PDAAM) actuellement en vigueur sur notre territoire. Néanmoins, certains projets retenus à même le nouveau fonds pourraient avoir un impact positif, notamment en matière d’occupation du territoire, de diversification et de consolidation économique, de mise en valeur des produits et services de la Mauricie ainsi que de relèves et de transferts d’entreprises. Lire la suite


14
juillet
2017

IMG_3086_w

L’Union des producteurs agricoles a lancé cette année une nouvelle campagne de valorisation de l’agriculture québécoise et de la profession agricole sous le thème On fait tous partie de la recette.

L’implication des producteurs, tant agricoles que forestiers, sur le quotidien des Québécois reste abstraite pour plusieurs. La campagne On fait tous partie de la recette démontre que ce qui unit les consommateurs aux productrices et producteurs agricoles s’articule autour du concret, soit les produits achetés, cuisinés… puis servis dans l’assiette. Elle met de l’avant la fierté des producteurs d’offrir aux consommateurs des produits de qualité, dignes de chez nous. Le fruit du travail de l’agricultrice et de l’agriculteur se trouve dans toutes les cuisines, dans toutes les recettes, dans tous les repas du quotidien, et dans le succès économique du Québec.

Faites partie de la campagne !

En tant que producteurs agricoles et forestiers et consommateurs, êtes-vous fiers de faire partie de la recette? Affichez vos couleurs et faites partie du mouvement!

La Fédération de l’UPA de la Mauricie met donc à votre disposition environ :

      • Des autocollants électrostatiques (photo 1)
        Pour les fenêtres de véhicules et de commerces

 

      • 200 affiches en polypropylène (Coroplast) de 2’ X 4’ (photo 2)
        Pour l’intérieur ou l’extérieur, principalement sur les bâtisses

 

      • 40 affiches en vinyle pour l’extérieur de 5’10’ (photo 3)
        Pour l’extérieur, sur une charrette à foin ou sur des poteaux

 

      • 100 affiches en papier pour l’intérieur de 1.5’ X 3’ (photo 4)
        Pour l’intérieur seulement

 

IMG_3099_wIMG_3095_w
IMG_3091_w

IMG_3100_w

C’est premier arrivé, premier servi! Le matériel est disponible au 230, rue Vachon, à Trois-Rivières, en semaine de 8 h à 16 h. Soyez créatifs! Installez vos affiches sur notre machinerie, sur vos bâtiments, en bordure de route, dans vos marchés publics… Envoyez-nous vos photos!

Informations? Contactez Annie Gagnon au 819 378-4033 poste 240.

 


29
mars
2017

IMG_2199

C’est dans une ambiance conviviale et festive que s’est tenu le dimanche 26 mars dernier le traditionnel brunch de l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’UPA de la Mauricie. L’événement a attiré une centaine de personnes venues prendre part à cet important moment de la vie démocratique de leur Union. Lire la suite


20
février
2017

soyezsolidaires

Le 26 mars prochain se tiendra le traditionnel brunch de l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’UPA de la Mauricie au Club de golf Métabéroutin (pour vous y rendre). Sous le thème « SOYEZ » solidaires, l’assemblée sera notamment ponctuée d’une conférence de monsieur Daniel Allard, fondateur de la Coopérative Monark, sur la culture de le soyer du Québec. Cet événement, tout à fait gratuit, sera le moment de prendre part aux décisions importantes entourant votre organisation et de constater l’ampleur du travail réalisé au cours de la dernière année. Plusieurs prix et autres surprises seront du rendez-vous. Également, plus de 1 000 $ en bourses seront attribuées à des producteurs présents.

En conférence : le récit d’un véritable succès

En 2012, Daniel Allard se lance dans la production d’asclépiade, la soie du Québec et fonde un peu plus tard la Coopérative Monark, dont il devient le président. Rapidement, il constate que cette culture a un potentiel énorme pour la région. Aujourd’hui, lui et les 75 producteurs membres de la coopérative sont en voie de dépasser largement l’objectif fixé au départ. Remontez le fil des événements et constatez, tout comme lui, le véritable succès de cette extraordinaire plante.

SOYEZ au rendez-vous!

Nous vous attendons en grand nombre pour le brunch dès 9 h 30. Les affaires délibérantes et les différentes activités suivront le repas.  Pour tous les détails de l’événement, consultez le www.mauricie.upa.qc.ca/aga.


31
janvier
2017

Trace du passage de motoneiges


MISE À JOUR : 6 FÉVRIER 2017
Vendredi 3 février dernier, le ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard, a annoncé l’abandon du PCTFA. L’UPA remercie les producteurs agricoles pour leur solidarité, leur patience et leur ténacité. Dans les circonstances, il n’y a plus matière à retirer le privilège d’accès à leurs terres. L’UPA remercie également la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et les associations récréotouristiques pour leur appui tout au long de cette négociation. 


L’UPA a annoncé l’interdiction, à compter du 6 février prochain,  l’accès aux terres pour la pratique des sports d’hiver. Un sentier passe sur votre terre? Voici ce que vous devez savoir.

Signifiez votre intérêt à votre club local

De manière volontaire, vous pouvez signifier à votre club de motoneigistes local que vous ne souhaitez plus leur passage sur vos terres. En collaboration avec ceux-ci, les surfaceuses n’entretiendront plus les segments de sentiers visés. Après quelques jours, les pistes deviendront impraticables. Ultimement, ce seront les clubs de motoneigistes qui statueront sur les fermetures de sentier.

Un modèle de lettre à adresser à votre club local est disponible en téléchargement ici. Les coordonnées des associations se trouvent au bas de ce billet.

Aucune barrière physique

Aucune barrière physique ne doit être installée de manière à bloquer le passage. En obstruant l’accès aux sentiers (barrières, clôtures, blocs de béton, etc.), vous pourriez être tenu responsable en cas d’accident causé par cette entrave.

Toutefois, des panneaux d’information sont disposés le long des pistes sur les raisons du blocus. Pour vous procurer des affiches ou pour plus d’informations à ce sujet, communiquez avec nous au 819 378-4033.


  • Club de motoneige Armony
    Yvon Bergeron
    Case postale 1551, Yamachiche (Québec)  G0X 3L0
    Tél. : 819 296-3259
    clubarmony@clubarmony.ca
  • Club de motoneige du comté de Champlain
    Normand Drolet
    Case postale 34, Saint-Maurice (Québec)  G0X 2X0
    Tél. : 819 376-9724
    normand.drolet@hotmail.com
  • Club de motoneige de Mattawin
    André Marineau
    3911, route 155, Trois-Rives (Québec)  G0X 2C0
    Tél. : 819 533-0052
    a.marineau@hotelsmarineau.com
  • Club de motoneige de Mastigouche
    Yvon Frappier
    331, rue Notre-Dame, Saint-Alexis-des-Monts (Québec)  J0K 1V0
    Tél. : 819 265-2200
    materiauxfp@telminot.net
  • Club de motoneige de la Mauricie
    Francis Jacques
    140, 205e rue, Shawinigan (Québec)  G9T 5C4
    Tél : 418 507-2025
    president@motoneigemauricie.com

30
janvier
2017

MISE À JOUR : 6 FÉVRIER 2017
Vendredi 3 février dernier, le ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard, a annoncé l’abandon du PCTFA. L’UPA remercie les producteurs agricoles pour leur solidarité, leur patience et leur ténacité. Dans les circonstances, il n’y a plus matière à retirer le privilège d’accès à leurs terres. L’UPA remercie également la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et les associations récréotouristiques pour leur appui tout au long de cette négociation. 


Malgré neuf mois de contestations de l’UPA dénonçant la réforme du Programme de crédit de taxes foncières agricoles, le gouvernement a appliqué son nouveau mode de calcul de remboursement depuis le 1er janvier dernier. Cette réforme augmentera le compte de taxes municipales de 30 % à 40 % (selon les calculs de l’UPA, de l’analyse de Raymond Chabot Grant Thornton et de l’étude de la firme Forest Lavoie, mandatée par La Coop fédérée), aggravant ainsi le fardeau des producteurs. En ajoutant ce dossier avec celui de la hausse de la valeur des terres agricoles, l’accessibilité pour de nouveaux producteurs est menacée.

La demande de l’UPA est pourtant simple : un moratoire sur cette réforme, la mise en place d’une table de discussion regroupant l’UPA, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et les ministères concernés pour trouver une solution durable à ce problème. Plusieurs organisations appuient les producteurs, notamment la FQM, la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec ainsi que la Fédération Québécoise des Clubs Quads.

Nous devons réagir

Presque un an après l’annonce initiale, rien n’a été fait de la part du gouvernement pour régler la situation. À compter du 6 février, des producteurs d’un peu partout au Québec, dont en Mauricie, interdiront l’accès aux terres agricoles aux motoneigistes et quadistes. « Les producteurs ont toujours été heureux de permettre aux amateurs de plein air de traverser leurs terres pour la pratique de la motoneige et des sports quads. À contrecœur, face à un ministre qui fait la sourde oreille et évite le dialogue, nous sommes dans l’obligation de monter d’un cran la pression », explique Jean-Marie Giguère, président de l’UPA Mauricie.

Procédures légales en cours

Fin décembre, l’UPA mettait en demeure le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) l’enjoignant de ne pas aller de l’avant. La mise en demeure rappelle qu’à ce jour, le gouvernement n’a pas amendé la Loi ni modifié le Règlement pour lui permettre de mettre en œuvre les changements annoncés. Les modalités actuelles sont donc toujours en vigueur pour 2017, peu importe les intentions du gouvernement. Toutefois, tous deux n’ont pas répondu à la demande légale de l’UPA. Notre organisation a alors répliqué, le 27 janvier dernier, par le dépôt d’une demande d’injonction pour contrer cette réforme.

La suite des choses

En fin d’année, le MAPAQ annonçait la nomination de Luc Godbout à titre d’expert indépendant. Il devrait déposer son rapport le 25 février au ministre de l’Agriculture. « Que va changer [cette] nomination si M. Paradis refuse de se rendre à l’évidence? », se questionne Marcel Groleau, président général de L’Union.

La nouvelle de l’enquête dont fait l’objet Pierre Paradis et son retrait du caucus du Parti libéral a créé une onde de choc, notamment dans nos rangs, compte tenu de la mobilisation qui s’accentue dans le dossier du PCTFA. Oui, nous souhaitions son départ, mais les circonstances qui l’entourent ne changent rien, du moins pour l’instant, aux moyens de pression mis en place.

Surveillez attentivement nos communications afin d’être au fait des derniers développements. Tous souhaitent un dénouement rapide dans ce dossier qui a assez duré.








L'up@ricie Web