16
janvier
2018

santepsych

La détresse psychologique est très présente dans le milieu agricole. Aussi, nous le savons, lorsque la tête ne va pas, le corps a de la difficulté à suivre. C’est dans cette optique que le Centre de prévention du suicide Accalmie, en collaboration avec l’UPA Mauricie, désire vous inviter à suivre la formation « Agir en sentinelle pour la prévention du suicide – Déclinaison agricole».

La sentinelle est une personne qui fait preuve de vigilance, d’écoute et de réceptivité. Son rôle est bénévole, informel et confidentiel et s’accomplit tout au long de ses activités quotidiennes.

Cette formation, d’une durée de sept heures, gratuite et donnée par un intervenant qualifié, permettra aux personnes intéressées de s’impliquer en prévention du suicide. Elles seront outillées pour reconnaître les personnes vivant de la détresse psychologique et à évaluer la situation et leurs besoins. De plus, elles apprendront à explorer et estimer la planification suicidaire et à les référer aux ressources spécialisées.

Ne manquez pas cette occasion exceptionnelle ! Être outillé pour apporter de l’aide aux gens en détresse, c’est faire la différence dans la vie d’une personne !

Cette formation aura lieu pour les intervenants et les producteurs agricoles le 6 février de 8h à 16h à la Fédération de l’UPA de la Mauricie. Pour ceux et celle qui ont déjà suivi cette formation, une rencontre de suivi aura lieu quant à elle le 21 février de 8 h 30 à 12 h.

Si vous désirez plus d’informations sur la formation ou encore voulez manifester votre intérêt pour cette activité, communiquez avec moi au 819 378-4033 poste 240 ou par courriel


19
décembre
2017

Les formations de type Agri-dîner, très prisées des producteurs, reviennent en force cette année avec sept thématiques fort intéressantes et des conférenciers d’expérience. La fiscalité du transfert de ferme, les applications mobiles en agriculture, l’introduction à la mise en marché des grains, le cadenassage, la biosécurité, les défis du territoire agricole et la communication dans l’entreprise agricole seront au programme de janvier à avril 2018.

Ces Agri-dîners sont abordées dans des ateliers dynamiques de 4 heures (de 10 h à 15 h) combinant une présentation théorique et une partie pratique. Le coût est de seulement 25 $ pour les producteurs et 145 $ pour les non-producteurs incluant la pause du dîner. Lire la suite


27
novembre
2017

Depuis plus de 35 ans, le Collectif en formation agricole de la Mauricie se consacre au développement de la formation continue adaptée à la réalité des producteurs agricoles et leurs employés. Une vingtaine de formations sont offertes cette année en Mauricie.

U+, la nouvelle référence

Les producteurs ont maintenant accès à un portail de formation, U+, conçu par l’UPA. Il a été créé pour faciliter l’accès à la formation agricole et rend disponible en un seul clic toute l’information en matière de perfectionnement. Plus spécifiquement, U+ présente l’offre de formation continue de toutes les régions, des événements de perfectionnement, des formations syndicales et des outils de référence pour mieux soutenir le développement de compétences des producteurs. La plateforme Web sert également, pour l’UPA, un lieu de diffusion de webinaires développés par et pour les producteurs agricoles, ce qui permet à des leaders du milieu de partager des connaissances et leurs expériences.

Une offre diversifiée en région

En Mauricie, huit formations de type Agri-dîner, dont trois sur la route, seront offertes abordant la mise en marché, la communication et la santé et sécurité. Également au programme, cinq formations en acériculture pour les nouveaux producteurs ayant obtenus du contingent et les producteurs plus expérimentés ainsi que des formations en lien avec les préoccupations du transfert de ferme et de la fiscalité agricole offertes dès décembre. Informez-vous!

Pour connaître l’offre de formation complète, consultez uplus.upa.qc.ca

Pour plus d’information ou pour vous inscrire à une formation, communiquer avec moi par courriel ou par téléphone au 819 378-4033 poste 242.


27
janvier
2017

La nouvelle programmation des Agri-dîners est maintenant disponible! Cette année, nous vous proposons trois thématiques fort intéressantes avec des conférenciers d’expérience. La fiscalité du transfert, l’utilisation des drones en agriculture et la santé et sécurité seront abordés dans des ateliers de 4 heures (de 10 h à 15 h). Tous les Agri-dîners sont offerts au restaurant Maman Fournier à Trois-Rivières. Le coût est de seulement 15 $ pour les producteurs et 155 $ pour les non-producteurs incluant la pause du dîner.

Fiscalité du transfert de ferme  9 février 2017

La formation vous permettra d’identifier les situations fiscales les plus avantageuses pour vous et votre entreprise lors de son transfert.

Initiation à l’utilisation des drones de 2 kg ou moins en agriculture  23 février 2017

L’utilisation des drones en production agricole est récente et en pleine progression. La formation vous aidera à comprendre l’utilité de cette technologie émergente comme outil supplémentaire pour mieux gérer vos terres et vos cultures. Cliquez pour vous inscrire.

Multirisques à la ferme 12 avril 2017

Les risques à la ferme sont nombreux. Savez-vous les repérer et les éviter ? Au terme de cette formation, vous aurez acquis des connaissances pratiques sur l’évaluation des risques d’incendie, les procédures en espace clos, le travail en hauteur, l’abattage d’arbres et la mutuelle de prévention. Cliquez pour vous inscrire.

Pour s’inscrire à un Agri-dîner, consultez dès maintenant le www.formationagricole.com/mauricie ou contactez Mélanie Lafrenière au 819 378-4033 poste 242.


17
janvier
2017

Application de pesticides

Le Collectif de formation agricole de la Mauricie offre le cours de base Utilisation des pesticides en milieu agricole pour votre exploitation ou à forfait, donné en vertu de la Loi sur les pesticides, qui aura lieu les 25 janvier, 1er et 8 février 2017. Ce cours permet de vous préparer à l’examen obligatoire pour l’obtention de la certification du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

Depuis le 31 décembre 2014, le MDDELCC a émis de nouvelles exigences pour l’obtention et le renouvellement du permis permettant l’application de pesticides à forfait. Les producteurs faisant de l’épandage de pesticides à forfait doivent passer deux nouveaux examens et les réussir, afin de se voir renouveler leur permis de pesticide  et obtenir le certificat CD8.

Depuis 1997, les personnes faisant la demande d’un certificat de la sous-catégorie E1, E1.1 ou E2 se sont vues accorder la sous-catégorie de certificat CD8, et ce, sans en faire nécessairement la demande. Donc il se peut que vous ayez cette classe sur votre permis même si vous n’avez jamais fait d’épandage à forfait.  Vous devez passer ces nouveaux examens, seulement si vous faites de l’épandage à forfait, pour conserver la classe CD8 sur votre permis. Vous êtes considéré comme faisant de l’épandage à forfait, dès que vous êtes rémunéré pour épandre des pesticides dans le champ d’un autre producteur.

Pour plus de précisions, veuillez consulter la Foire aux questions du MDDELCC.

Pour vous inscrire à la formation.


25
novembre
2016

Samedi 19 novembre dernier avait lieu la journée annuelle d’information et de formation sur l’insémination artificielle dans la production de veaux d’embouche. Une vingtaine de producteurs ont participé à l’événement organisé par les Producteurs de bovins de la Mauricie.

Un itinéraire fort chargé

La journée a débuté à Saint-François-du-Lac à la Ferme de L’Élouard, où les participants ont eu droit à un accueil chaleureux de la part des propriétaires. D’abord producteur de porcs à forfait, M. Lefebvre a débuté la production bovine Wagyu-Angus en 2012 avec 10 vaches Angus et un taureau Wagyu. En 2015, l’entreprise se dote d’une étable froide pour l’engraissement et construit un corral pour faciliter le travail du bétail.

Par la suite, les participants ont mis le cap en direction de Saint-Maurice pour découvrir la Ferme M.J. Hamelin. Le propriétaire, Mario Hamelin, en est à la troisième génération sur l’entreprise. Il est producteur de veaux d’embouche et de femelles de remplacement depuis 2014. Il a aménagé un site d’hivernement en 2012. Le vêlage a été regroupé en mai-juin avec 70 % des vêlages dans les 21 premiers jours.

La construction du premier corral a eu lieu en 2001. La rénovation pour avoir un corral de 2e génération fût réalisée en 2015. Il produit sur une superficie de 95 hectares, dont 45 ha en prairie et 50 ha en pâturage. Son troupeau est composé de 75 vaches croisées, 17 primipares, un taureau SM noir, deux taureaux AN noirs et un hybride. Il fait un suivi serré des croisements et suit le protocole strict de vaccination. Il ne fait aucune synchronisation hormonale. La détection est faite visuellement et par camard. Il détient 100% des génisses en insémination artificielle et les 20 meilleures vaches avec un taux de succès de 80 %. Pour tous les retours de chaleur, on utilise un taureau.

En fin de journée, les producteurs présents ont pu participer à un tirage de cinq crédits de 100 $ pour des doses de semences.

Le Syndicat des producteurs de bovins de la Mauricie a reçu une contribution de 500 $ de la direction régionale de la Mauricie du MAPAQ afin de soutenir cet événement.








L'up@ricie Web