27
avril
2017

Le début des travaux aux champs est à nos portes et le prix des grains est moins intéressant qu’il y a quelques années. D’ailleurs, voici depuis septembre 2000 l’évolution mensuelle du prix courant du maïs et du soya à la bourse de Chicago (source : http://www.grainwiz.com/) :

evo_grains_2000

Après les sommets atteints en 2008, 2011 et 2012, les prix semblent vouloir se stabiliser et il ne faut plus s’attendre, à court terme du moins et s’il n’y a pas de catastrophe météo, à un retour à ces niveaux de prix.

Comme il ne faut plus se fier sur le prix de vente pour obtenir de bons résultats financiers, je me suis questionné sur les moyens qu’une entreprise en grandes cultures pouvait prendre pour améliorer sa rentabilité. Pour ce faire, il n’y a pas de secret, il faut augmenter les revenus et diminuer les dépenses, en travaillant soit sur les quantités, soit sur les prix. Voici donc des pistes :

tableau_grandes_cultures








L'up@ricie Web