8
janvier
2015

Porcs

 

Comme vous le savez déjà peut-être, un 5e cas de diarrhée épidémique porcine (DEP) a été déclaré dans la région de la Montérégie cette semaine. Bien que cette maladie semble loin de la Mauricie, nous ne sommes pas à l’abri d’une contamination. Ayez toujours en tête que l’approvisionnement en porcelets et le transport sont les principaux facteurs de risque. Cette maladie est extrêmement contagieuse et peut survivre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, même en hiver, sur du matériel inerte. Il est essentiel que les véhicules de transport des porcs soient lavés, désinfectés et séchés après chaque voyage à un abattoir ou un centre de rassemblement avant de retourner sur une ferme.

D’ailleurs, le Centre de développement du porc du Québec (CDPQ) offre deux formations d’une demi-journée sur le transport des porcs qui auront lieu prochainement à proximité de la région : 17 janvier 2015 à Joliette et 24 janvier 2015 à Drummondville. Cette formation est gratuite et  s’adresse aux transporteurs de porcs et aux producteurs-transporteurs.

Petit rappel sur la DEP : La diarrhée épidémique porcine (DEP) est une maladie contagieuse sévère causée par un virus affectant le système digestif des porcs. Elle affecte les porcs de tous les âges, mais ne se transmet pas aux autres espèces animales ni aux humains. Le taux de mortalité est plus élevé chez les porcelets non sevrés, ou le taux de mortalité peut atteindre jusqu’à 100%.

À lire également:

Comment réagir à la peste porcine africaine? La peste porcine africaine (PPA) est un virus très dangereux qui affecte uniquement les suidés (porcs et sangliers) et qui a un taux de mortalité ...
La diarrhée épidémique porcine: à prendre au sérieux Comme vous le savez, la diarrhée épidémique porcine (DEP) est à nos portes et il faut mettre en place des actions de sensibilisation pour nos éleveu...







L'up@ricie Web