11
mars
2015

iStock_000017996531XSmallPlusieurs d’entre vous ont été confrontés, un jour ou l’autre, à un travailleur dynamique et plein de volonté, mais sans expérience dans votre domaine d’activité. Dans un contexte où la main-d’œuvre se fait rare et où la concurrence avec les autres entreprises est féroce, il faut changer nos mentalités, investir dans nos ressources humaines et prendre le temps de les former.

Le programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) peut être une solution gagnante pour le producteur et son employé qui n’a pas de formation en agriculture. Il s’agit d’un processus structuré de développement et de reconnaissance des compétences adapté à la réalité du travail dans l’entreprise puisqu’il se déroule entièrement sur les lieux de travail. Votre employé acquiert la maîtrise de nouvelles compétences en étant jumelé à un compagnon d’apprentissage. Il s’agit donc d’un moyen simple et reconnu de transférer des connaissances sous la forme apprenti/compagnon.

Les avantages sont nombreux pour les producteurs et les travailleurs. Pour le producteur, le programme permet de bénéficier d’une main-d’œuvre plus productive et plus qualifiée. Le crédit d’impôt remboursable pouvant aller jusqu’à 9 000 $ par année par apprenti est également un bon incitatif. De plus, ce programme encadré par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) est entièrement gratuit. Pour l’employé, en plus d’augmenter le sentiment d’appartenance et de fierté, le programme permet à ce dernier d’obtenir un certificat de qualification de ses compétences délivré par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.


Témoignages d’employeurs et d’un employé

« Le PAMT a permis de faire plus confiance à mon employé parce qu’il a une meilleure autonomie et plus de compétences. Il sait aussi pourquoi il fait les choses. Lorsque je m’absente, je peux lui laisser la ferme en ayant l’esprit plus tranquille. »

« Le PAMT permet de structurer l’apprentissage en entreprise, de décortiquer le travail point par point. On prend ainsi le temps de mieux se connaître, de se rencontrer plus souvent et d’effectuer des suivis plus serrés. »

 « Le PAMT m’a donné la chance d’obtenir une certification officielle qui reconnaît mes compétences pour exercer mon métier et ça, c’est très valorisant! » *


À ce jour, trois métiers sont disponibles via les PAMT dans le milieu agricole : ouvrier en production laitière, porcine et serricole.  Deux autres normes sont en cours de développement et seront offertes à compter de 2016 soit ouvrier en production avicole et opérateur de machinerie agricole. 

Cette mesure a été mise en place en 2002 et a permis à plus de 1200 employés à travers le Québec d’obtenir une certification dans une des trois normes du milieu agricole. La Fédération de l’UPA de la Mauricie, par le biais du Centre d’emploi agricole, a signé une entente de service avec Emploi-Québec afin d’offrir le support aux producteurs agricoles qui adhèrent au programme.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le CEA Mauricie et nous évaluerons ensemble les avantages de cette approche pour votre entreprise.

À lire également:

Équité salariale : avec vous effectué votre déclaration? La Déclaration de l’employeur en matière d’équité salariale (DEMES) est un formulaire à remplir obligatoirement pour tous les employeurs ayant déclaré...
Des mariages heureux en Mauricie! Grande nouvelle au sujet du transfert de ferme et de relève agricole : une banque de ferme et d’actifs agricoles est en cours d’organisation en Mauric...
Engager un étudiant cet été : pourquoi pas? Le printemps bat son plein et les travaux aux champs sont enfin commencés! Nous sommes présentement dans la période de l’année la plus intense, mais a...
Une étude sur la rétention de la main-d’œuvre agricole en Mauricie Les enjeux en matière de main-d’œuvre de la région mauricienne et l’adéquation entre la demande et l’offre de formation en agriculture sont au centre ...







L'up@ricie Web