23
septembre
2015

logo_sTravailler dans le secteur agricole est une grande joie pour moi et m’apporte une pleine satisfaction professionnelle. Les agriculteurs et agricultrices, pour lesquels je travaille, sont des gens fiers de leur métier. Ces hommes et femmes nous apportent la nourriture dont nous avons besoin jour après jour.  Ils travaillent souvent, sept jours par semaine, 12 mois par année. Un producteur agricole doit constamment s’adapter aux besoins changeants des consommateurs, à la mondialisation des marchés, aux nouvelles réglementations environnementales. La société est souvent très peu reconnaissante du travail grandiose accompli par nos agriculteurs et agricultrices.

Tout comme dans notre entourage, certains individus qui composent la grande famille agricole peuvent avoir des moments de découragement, d’épuisement et de doute.  La pression peut être tellement forte que tout semble s’écrouler devant eux. Il nous arrive, à la Fédération de recevoir des appels de producteurs et productrices en détresse. Ce n’est pas toujours facile de réagir avec des êtres qui sont en situation de misère. Nous nous sentons souvent dépourvus.

Heureusement, des organismes de la région sont disponibles pour aider les personnes qui sont dans le besoin.  Cet été, l’UPA Mauricie a rencontré les intervenants de la maison Accalmie (accompagnement et hébergement pour personnes suicidaires) à Trois-Rivières. Cette ressource communautaire à la mission d’offrir des services d’hébergement en période de crise aux personnes qui en ressentent le besoin. La maison est accessible 24 heures/ 7 jours par semaine.  Un simple appel au 819 378-8585 et vous serez déjà sur la bonne voie.

Le respect, la considération, l’ouverture, la responsabilisation, l’engagement et le partenariat sont des valeurs fondamentales véhiculées par l’équipe de l’Accalmie. Ces valeurs appuient la philosophie et amènent la personne à se revaloriser à travers ses forces, les mêmes qui deviennent l’outil premier de l’actualisation de son plan de cheminement personnel. Bénéficiant d’outils supplémentaires efficaces et d’un sain réseau, la personne est davantage en sécurité lorsqu’elle reprend ses activités quotidiennes habituelles.

De plus, il ne faut pas oublier les centres de prévention suicide qui sont également là pour vous. Un seul numéro à retenir 1-866-APPELLE.

À lire également:

Vos droits en santé mentale ne sont pas respectés? Vous droits en santé mentale ne sont pas respectés? La Solidarité régionale d'aide et d'accompagnement pour la défense des droits (SRAADD) est là pour...
Au Coeur des Familles Agricoles à la recherche d’un travailleur de rang L’organisme Au Coeur des Familles Agricoles (ACFA) est présentement à la recherche d’un travailleur de rang en Mauricie. La mission de cet intervenant...
Planifier pour votre santé psychologique Il n’y a pas que l’isolement et la rudesse du métier qui affectent l’équilibre psychologique chez nos producteurs. Contraintes législatives, fluctuati...
Devenir Sentinelle pour faire la différence La détresse psychologique est bien présente dans le milieu agricole et préoccupe de plus en plus les intervenants. Dans cette optique, le Centre préve...







L'up@ricie Web