14
juillet
2015

Lorsque vient le temps de changer de machinerie, plusieurs choix s’offrent à vous. Vaut-il mieux acheter l’équipement, le louer, faire faire les travaux à forfait ou devenir membre d’une CUMA? Chaque option présente des avantages et des inconvénients. En voici quelques-uns.

iStock_000017599867Small

Achat de la machinerie

L’achat de machinerie comporte quelques avantages, notamment une plus grande autonomie pour la réalisation des travaux, ainsi qu’un actif qui est la propriété de la ferme. Toutefois, les coûts fixes et les paiements élevés peuvent être un frein important. Cependant, avec un peu de chance (et de temps), vous pourrez aller faire du forfait chez d’autres entreprises pour rentabiliser votre investissement. Vous pourrez également vous tourner vers des équipements usagés afin de réduire la facture.

Location

Voilà une option dont le tarif dépend directement de l’utilisation de la machinerie. Il s’agit là d’un bon choix si vous ne pouvez pas vous permettre d’investir une somme importante. Toutefois, cela se fait aux dépens d’une moins grande autonomie : vous serez dépendant d’un calendrier de réservation et le nombre d’heures est bien souvent prédéterminé par le locateur.

Forfait

Vous êtes débordés à la ferme, ou vous voulez vous permettre un horaire plus flexible? Le forfait est assurément pour vous! Tout comme pour la location, les coûts sont en fonction de l’utilisation, sans investir d’importantes sommes dans l’achat. Vous serez toutefois dépendant de l’entreprise qui dispensera les services, vaut donc mieux choisir son fournisseur avec soin! Demandez-lui des références d’entreprises chez qui il fait déjà affaire et appelez-les pour avoir l’heure juste.

Coopérative d’utilisation de machinerie agricole (CUMA)

En se regroupant, plusieurs entreprises peuvent avoir accès à du matériel nouveau et/ou plus performant, tout en limitant les coûts pour chacune d’entre elles. Il est certain que cela nécessite une bonne planification et qu’une bonne relation de confiance doit se développer, mais avec des équipements plus faciles à gérer en commun, cela permettra l’acquisition d’expériences et de compétences et la possibilité de diversifier vos productions.

À vos calculatrices!

En évaluant ces quatre options, comment nous couterait, par exemple, une charrue réversible 5 versoirs d’une valeur de 56 000$ avec tracteur 150 hp? À vos calculatrices!

Achat

Location

Forfait

CUMA

Coûts fixes

24$

4$

0$

13$

Coûts variables

24$

24$

0$

24$

Frais location, forfait ou cotisation

0$

10$

60$

1$

Paiements

24$

0$

n/a

3$

TOTAL ($/acre)

73$

38$

60$

40$

Aux fins de ce calcul, les coûts fixes comprennent la dépréciation, les intérêts sur capital investi (coût d’opportunité), le remisage, les assurances et l’immatriculation de la machinerie et du tracteur. Les coûts variables, eux, comprennent l’entretien et la réparation de la machinerie et du tracteur.

En terminant…

Toute entreprise doit posséder un minimum de machinerie, mais l’achat n’est pas toujours l’option la plus avantageuse. Tout dépend des besoins et de la capacité financière! Si les travaux à faire demandent un court délai d’exécution et une fenêtre de travail restreinte (ex. : faucher), l’achat peut alors s’avérer la meilleure option. Par contre, pour d’autres situations, l’équipement pourrait être loué et l’impact sur l’entreprise serait mineur s’il y a des retards (ex. : débroussailleuse).

Bref, le tableau ci-haut démontre clairement que l’achat comporte des coûts plus élevés. Il revient au gestionnaire de l’entreprise d’évaluer les avantages et inconvénients des options qui s’offrent à lui, autant d’un point de vue économique que pratique. Si vous avez besoin d’assistance afin d’évaluer les meilleures options pour votre entreprise, n’hésitez pas à communiquer avec un conseiller en gestion!

 

Références :

http://www.traget.ulaval.ca/fileadmin/fichiers/fichiersTRAGET/InfoTransfert/IT0209.pdf

http://www.agrireseau.qc.ca/era/documents/Le_Guedard_P.pdf

http://www.craaq.qc.ca/oeb/default.aspx?ID=130#modules

 

À lire également:

Prix du maïs et du soya en Mauricie : bon temps pour prendre une décision?... Il y a moins de 2 ans, j’ai commencé à compiler les prix des grains pour la Mauricie publiés par les Producteurs de grains du Québec (PGQ). Mensue...
Jusqu’à 25 000 $ en aide financière pour la production végétale Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) a récemment lancé un programme visant à améliorer l’efficacité...
Obtenir un meilleur prix pour votre production? Bien sûr! Vous être à la recherche d’un moyen pour vous permettre d’obtenir un meilleur prix pour votre production? L’autogestion des risques est là pour vous! ...
Gestionnaire ou technicien agricole? Combien de fois vous a-t-on dit que la gestion c’est important et que vous devriez suivre vos résultats financiers régulièrement? Vos conseillers vous...







L'up@ricie Web