10
juillet
2019

Dès la mi-juillet, Monsieur Philippe Boisvert entrera en fonction en tant que coordonnateur du Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie (PDAAM).

Fort d’une expérience professionnelle tout indiquée pour le poste, Monsieur Boisvert connait bien la réalité agricole. Il est détenteur d’un baccalauréat en administration des affaires, avec spécialisations en marketing, entrepreneuriat et management innovateur et également candidat au Master of Business Administration (MBA) avec encore une fois, spécialisation en marketing et développement des affaires. De plus, il a enseigné au Cégep de Victoriaville au développement et gestion d’un programme d’agriculture urbaine, en gestion d’entreprises agricoles et en techniques de comptabilité et de gestion. Il contribue également à l’Académie entrepreneuriale Desjardins à titre de Coordonnateur au contenu.

Son bureau sera situé dans les locaux du gestionnaire de l’Entente sectorielle du PDAAM, soit à Innovation et développement économique Trois-Rivières. Nous invitons les partenaires et entreprises à le contacter au 819 374-4061 dès le 15 juillet prochain.

Il ne fait aucun doute que par son expérience, son dynamisme et ses compétences, Monsieur Philippe Boisvert sera un excellent chef pour orchestrer tous les projets innovants du PDAAM!

À lire également:

Toutes soeurs de terre! Du 11 au 26 janvier dernier, 16 agricultrices québécoises sont parties à la rencontre de femmes et d’hommes sénégalais, travaillant sans relâche p...
Sondage : projet pilote de récupération de la tubulure acéricole en Maurici... Les Producteurs et productrices acéricoles de la Mauricie (PPAM) et la Régie de gestion des Matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM) sont à éla...
Vous avez vécu une mauvaise expérience avec Hydro-Québec? En juin dernier, lors d'une rencontre avec les représentants de l'Union, Hydro-Québec présentait les résultats préliminaires du sondage qu'elle ef...
Opération Cisaille devient Accès Cannabis La légalisation du cannabis à des fins récréatives ne signifie pas que la Sûreté du Québec en a terminé avec la lutte contre la production illégal...







L'up@ricie Web