24
juillet
2017

PierreLampron

Le producteur de lait biologique de Saint-Boniface, M. Pierre Lampron, a été élu président des Producteurs laitiers du Canada (PLC). Il a été porté à la tête de l’organisation nationale lors de l’assemblée générale annuelle qui se tenait les 18 et 19 juillet derniers à Edmonton, au Manitoba. Le copropriétaire de la Ferme Y. Lampron & fils a été choisi parmi les trois candidats en lice à l’issue du deuxième tour par les 52 délégués présents à l’événement. Il succède ainsi à Wally Smith, un producteur de la Colombie-Britannique. Il est élu pour un mandat de deux ans et pourra effectuer trois mandats au total.

C’est à l’issue du mandat ultime de M. Smith que Pierre Lampron a décidé de se lancer dans la course : « Ce n’est que récemment que j’ai songé à me présenter à ce poste. Plusieurs personnes m’ont approché, et sentant les appuis suffisants, je me suis porté candidat. »

Un mandat fort occupé

Les défis seront nombreux pour le nouveau président. Les enjeux liés aux accords et traités internationaux seront notamment dans les priorités. La récente demande des États-Unis pour la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) préoccupe particulièrement le producteur bonifacien. Rappelons que l’administration Trump se monte ouvertement en défaveur du système de gestion de l’offre. Pierre Lampron aura comme principal mandat de représenter quelque 12 000 fermes laitières du Canada pour le maintien du système de mise en marché déjà bien implanté et ayant fait ses preuves.

À cet important défi s’ajoutent l’entrée en vigueur imminente de l’Accord économique de commerce global (AECG) ainsi que la relance des discussions du Partenariat transpacifique (PTP), dont les répercussions auront des effets néfastes pour les l’industrie canadienne.

Grand rassembleur, Pierre Lampron entrevoit son mandat sous le signe de l’unité entre les producteurs de l’ensemble du pays. « Nous ferons face à des défis, mais j’ai confiance qu’en demeurant unis, nous aurons du succès », a-t-il mentionné devant les congressistes peu après sa nomination.

Notons que M. Lampron conserve ses fonctions de premier vice-président des Producteurs de lait du Québec. Il est également président des Producteurs de lait de la Mauricie depuis maintenant 17 ans. De plus, il assume la présidence de Valacta, un centre d’expertise en production laitière.








L'up@ricie Web