23
septembre
2015

IMG_4667wLe virus du syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP) est responsable de pertes économiques importantes pour le secteur porcin au Québec (≈ 40 millions $ par an). Les mesures de contrôle sont connues et les expériences réalisées à l’échelle locale ont montré qu’elles étaient rentables. Il est fortement recommandé à tous les éleveurs de porcs du Québec de s’impliquer dans une approche proactive pour le contrôle du SRRP.

À cet effet, Les Éleveurs de porcs du Québec consentent un crédit sur la réalisation de test de séquençage SRRP pour des maternités (1 crédit de 175 $ pour une maternité, 2 crédits de 175 $ pour une entreprise avec deux maternités situées à des lieux distincts, 3 crédits de 175 $ pour une entreprise ayant trois maternités situées à des lieux distincts). De plus, le MAPAQ offre certains tests à tarif réduit pour les producteurs de porcs qui participent à la Veille sanitaire provinciale.

Tous les incitatifs financiers pour le contrôle du SRRP exigent la participation du producteur à la Veille sanitaire provinciale et, certaines conditions s’appliquent pour chaque incitatif. Pour 2015, l’inscription à la Veille est gratuite et elle se fait auprès des Éleveurs de porcs du Québec.

Plus d’informations ici.

À lire également:

Biosécurité des élevages bovins : affiches gratuites disponibles Afin de protéger la santé du troupeau, mais aussi celle des humains en contact avec celui-ci, les mesures de biosécurité sont essentielles. Le réc...
Éleveurs de porcs, avez-vous votre bac? Vous le savez, la maladie ou les accidents peuvent causer de la mortalité dans les élevages, ce qui implique qu’il faut disposer des animaux morts. Ac...







L'up@ricie Web