23
octobre
2017

IMG_3712

Mercredi dernier, une cinquantaine de producteurs agricoles et de délégués de la Fédération de l’UPA de la Mauricie se sont réunis dans le cadre de leur congrès régional annuel, qui se déroulait à Trois-Rivières.

L’ALENA sur toutes les lèvres

À cette occasion, le président général de L’Union des producteurs agricoles, M. Marcel Groleau, a fait état des importants dossiers, dont l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Il s’est dit rassuré par les propos des ministres canadiens de l’Agriculture et du Commerce international, qui s’opposent fermement au démantèlement de ce système.

« Le Canada négocie sur deux fronts : celui des demandes légitimes, avec les représentants des gouvernements respectifs; et celui des demandes déraisonnables et farfelues du président Trump, concernant entre autres l’abolition de la gestion de l’offre », a mentionné M. Groleau.

Il est également revenu sur la réforme abandonnée du Programme de crédit de taxes foncières agricoles, soulignant toutefois que les producteurs subissent une augmentation constante du fardeau fiscal. « En début d’année, le gouvernement du Québec a pris une bonne décision en abandonnant sa réforme. Il faut maintenant se remettre au travail et trouver des solutions à long terme ».

Des enjeux régionaux au cœur des discussions

Les producteurs mauriciens sont particulièrement préoccupés par le retrait éventuel de plus de 8 000 hectares en cultures dans le littoral du lac Saint-Pierre par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Cultivant ces superficies depuis plusieurs générations, les producteurs ont réclamé à l’unanimité le maintien des activités agricoles. « Les producteurs ont toujours démontré la volonté et l’ouverture nécessaires à la protection du lac Saint-Pierre. Nous voulons faire partie de la solution! », s’est exprimé Jean-Marie Giguère, président de la FUPAM.

Il a aussi été question des distances séparatrices aux abords du périmètre urbain, ainsi que du délai de prescription des droits acquis, qui limitent le développement des fermes du territoire.

Finalement, les congressistes ont dénoncé La Financière agricole du Québec, décriée pour sa lenteur administrative et son manque d’audace dans plusieurs projets d’investissement. Ils souhaitent ainsi faire pression sur l’organisation afin qu’elle joue pleinement son rôle dans l’appui des activités agricoles. « La croissance de la demande alimentaire offre des opportunités de développement pour l’agriculture du Québec. Investir en agriculture est très rentable. Les gouvernements québécois et canadiens doivent en faire une priorité », a martelé M. Giguère.


7
décembre
2016

« La présentation décevante du ministre de l’Agriculture Pierre Paradis, aujourd’hui devant les congressistes, n’a fait qu’accentuer les préoccupations du monde agricole. Cette situation ne peut plus durer », a déclaré le président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau, au terme du 92e Congrès général de l’organisation qui se tenait cette semaine à Québec. Lire la suite


23
septembre
2016

congres2015

Le jeudi 20 octobre prochain aura lieu le congrès régional de l’UPA Mauricie sous le thème Ensemble… pour vous servir!. Cette rencontre permettra aux administrateurs et délégués d’établir une position régionale à partir des commentaires recueillis dans les différentes assemblées locales en vue du congrès général de l’Union en novembre prochain.

Monsieur Pierre Lemieux, premier vice-président général de l’UPA sera sur place afin de discuter avec vous des enjeux de l’heure, notamment sur les changements des règles entourant la taxation foncière. En tant qu’administrateur, votre présence est essentielle pour jouer adéquatement votre rôle au sein de notre Fédération.

En plus des affaires délibérantes, il sera question du développement des services offerts par l’UPA Mauricie, plus particulièrement ceux du Service de comptabilité et de fiscalité.

C’est donc un rendez-vous le jeudi 20 octobre 2016 dès 19 h 30 au Club de golf Métabéroutin, Île Saint-Christophe, Trois-Rivières. Administrateurs et délégués devraient recevoir leur invitation officielle au cours des prochains jours.


20
octobre
2014

Le 11 novembre prochain se tiendra le tout premier Congrès thématique de la Fédération de l’UPA de la Mauricie. Cette nouvelle formule adoptée par la CUPA est dans la lignée des changements entrainés par l’UPA du futur et propose en alternance, au deux ans, un congrès général thématique et un congrès général traditionnel. À l’instar de la Confédération de l’UPA qui tiendra un Congrès thématique en décembre prochain, la Fédération emboîte le pas et propose le même type de formule. À cet effet, seuls les administrateurs et délégués seront conviés au Congrès thématique de la Fédération.

Nous tenons toutefois à rappeler que le processus démocratique est vivant plus que jamais et que les résolutions qui préoccupent une spécialité ou un secteur peuvent être acheminées à qui de droit en tout temps au cours de l’année.

Lire la suite


3
décembre
2013

En marge du 89e Congrès général de l’UPA, la commission électorale procédait aujourd’hui à la nomination des dirigeants de l’Union. Elle a, entre autres, confirmé l’élection de Martin Caron au poste de deuxième vice-président de l’Union.

M. Caron, producteur laitier et céréalier de Louiseville, était président de la Fédération de l’UPA de la Mauricie depuis maintenant sept ans. Depuis 2006, il a notamment développé et consolidé les relations avec les partenaires du milieu, a participé à la restructuration des services directs et a été un véritable agent de rassemblement et de mobilisation autour des grands enjeux.

Crédit photo: laterre.ca

Lire la suite








L'up@ricie Web