19
septembre
2016

hq

Depuis le 19 septembre 2016, Hydro-Québec a bonifié son offre d’équipements admissibles à une remise en argent en achetant et installant de nouveaux équipements visant à augmenter la qualité du lait tout en réduisant votre consommation d’énergie. Ces remises peuvent atteindre jusqu’à 1 000 $.

Nouveaux produits admissibles à une remise

  • Pompe à vide avec entraînement à fréquence variable (EFV) - 750 $
  • Pompe à lait à vitesse variable – 350 $
  • Système de récupération de la chaleur du refroidisseur à lait couplé au réservoir d’eau - 750 $

Cette offre s’ajoute à l’offre actuelle de remise de 1 000 $ sur un échangeur à plaques.

Dans le but d’élargir l’ensemble des produits admissibles, Hydro-Québec a établi des critères de performance qui correspondent aux critères et pratiques généralement reconnus dans le marché. Tous les produits conformes à ces exigences techniques ainsi qu’à ces critères (qui apparaîtront sur le site Internet du programme dès le 19 septembre 2016) seront admissibles à une remise.

Hydro-Québec précise que si elle modifie le programme, ce sont les conditions en vigueur à la date d’achat qui s’appliqueront au versement de la remise au participant qui a réalisé un projet. Ainsi, c’est la date inscrite sur la facture ou le bon de commande qui déterminera quelles remises s’appliqueront, non pas la date de soumission du projet.

De plus, Hydro-Québec vous rappelle que les clients qui achètent des produits visés par les volets du programme disposent d’un délai maximal de six mois, à partir de la date d’achat, afin de soumettre à Hydro-Québec leur demande de remise. De plus, celle-ci doit être accompagnée de leur preuve d’achat, et ce, une fois que les produits sont installés. Toute demande reçue après ce délai de six mois sera donc rejetée.

Pour plus d’information, vous pouvez vous renseigner auprès d’Hydro-Québec au numéro de téléphone suivant : 1 877-817-1433, écrire à hq-agricole@hydro.qc.ca, ou visiter le site internet.


7
avril
2016

IMG_0094

Une cinquantaine de producteurs laitiers des régions de la Mauricie et de Lanaudière se sont rassemblés ce mardi 6 avril dernier au bureau de la députée fédérale de Berthier-Maskinongé, madame Ruth Ellen Brosseau, afin de lui signifier leur reconnaissance pour l’appui dont elle fait preuve à leur égard à la Chambre des communes. « On veut qu’elle continue à poser des questions et à faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il resserre les frontières notamment sur la problématique de l’importation du lait diafiltré », ont reconnu en cœur messieurs Gilbert Perreault, président des Producteurs de lait de Lanaudière et Yves Lamy, 2e vice-président des Producteurs de lait de la Mauricie. Les représentants de ces deux régions joignent donc leur voix à leurs collègues québécois qui considèrent que cette problématique de contournement des contrôles frontaliers par l’importation sans limites et sans tarifs de concentrés protéiques liquides, appelé lait diafiltré, a pris des proportions très inquiétantes.

À la sortie de ce rassemblement, les producteurs ont profité de la présence en région du premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau, de passage à Trois-Rivières, pour lui faire passer leur message dans le dossier. Pancartes en main, ils ont accueilli le premier ministre qui a accepté de rencontrer en privé MM. Lamy et Perreault afin de discuter du problème.

Lire la suite


13
juillet
2015

campdejour2015

Le 25 juin dernier marquait la première activité estivale La chasse à l’assietteactivité organisée conjointement avec les Producteurs laitiers du Canada, les Producteurs de lait du Québec et de la Mauricie. C’est Pamela Huot qui, pour une troisième année consécutive, visite les camps de jour et terrains de jeux de la région afin de sensibiliser les jeunes à l’importance de consommer quotidiennement des produits laitiers, des légumes et des fruits pour s’assurer une alimentation saine et équilibrée. Cette année, plus de 1 500 jeunes participeront à ces activités. Jusqu’à présent, Pamela Huot a animé 41 ateliers totalisant 900 enfants.

La chasse à l’assiette est un jeu coopératif d’esquives et de courses. En équipe, les jeunes doivent former des assiettes complètes au moyen d’images d’aliments qu’ils auront volées aux équipes adverses. Après le jeu, l’animatrice discute  avec les jeunes de divers sujets liés à l’alimentation, tels que l’importance du déjeuner et le plaisir de manger une variété d’aliments. Pour terminer l’activité, les jeunes ont le plaisir de déguster une excellente collation nutritive :

½ tasse de yogourt à la vanille (2% de M.G.)
¼ tasse de framboises fraîches
1 c. à soupe de flocons d’avoine à cuisson rapide
1 pincée d’épices au choix (cannelle, muscade, cacao)

Bon été!

IMG_7424     IMG_7456








L'up@ricie Web