26
février
2014

Récemment, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Maskinongé a interpellé les dirigeants du Syndicat de l’UPA de Maskinongé afin de mettre sur pied, dans la région, un réseau de sentinelles, des personnes qui ont le rôle d’aider les personnes en détresse psychologique.

Les producteurs agricoles sont particulièrement à risque, en raison de la nature de leur travail. L’isolement, les conditions climatiques ou la situation financière de la ferme sont autant de facteurs de stress qui peuvent jouer un rôle sur la santé des individus.

Qu’est-ce qu’une sentinelle?

Les sentinelles sont des personnes qui sont susceptibles d’entrer en contact avec des gens qui souffrent. Elles sont outillées pour connaître les comportements suicidaires et pour guider la personne en détresse ou ses proches vers la ressource d’aide en prévention du suicide.
Pour devenir une sentinelle, vous devez suivre une formation de quelques heures afin d’être en mesure d’identifier et d’aider une personne en détresse dans votre quotidien.

En tant que sentinelle, votre rôle est de repérer une personne dans le besoin et de l’écouter afin de recueillir les informations nécessaires pour pouvoir lui venir en aide (idées suicidaires, intention d’être aidée, etc.).
Le rôle d’une sentinelle est bénévole, informel et confidentiel, et s’accomplit tout au long de ses activités habituelles.

Vous ou quelqu’un que vous connaissez désirez devenir une sentinelle?
Communiquez avec M. Guy André au CSSS de Maskinongé au 819 228-2731 (poste 3327) ou Mme Lyne Arvisais au 819 228-2731 (poste 3189)








L'up@ricie Web