28
janvier
2021

Le début de l’année marque invariablement le retour des rencontres de producteurs! Voici les dates que vous devez retenir pour ce début d’année.

Syndicats locaux

Toutefois, les traditionnelles assemblées générales des syndicats locaux seront maintenant présentées sur une base biennale. Cette année, ainsi qu’aux deux ans, les producteurs sont invités à participer à un rassemblement, dans une formule plus festive qu’un événement formel. Quelques points importants, dont l’élection à certains postes, y seront néanmoins discutés.

Évidemment, ces rencontres auront lieu de manière virtuelle cette année. Nous tenions malgré tout à avoir de vos nouvelles et pour ce faire, nous vous proposons une rencontre directement de votre foyer.

  • Syndicat de l’UPA des Chenaux
    22 février à 19 h 30
  • Syndicat de l’UPA de Haute-Mauricie
    28 février à 13 h
  • Maskinongé
    18 mars
  • Mékinac
    11 mars à 20 h

Tous les producteurs recevront par la poste l’invitation officielle contenant le lien d’inscription. Consultez également notre site internet bientôt pour obtenir le lien de participation.

Lire la suite


24
juin
2020

Le 27 mai 2020, un accord a été conclu entre l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec, le Centre de distribution des médicaments vétérinaires inc., le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et l’Union des producteurs agricoles concernant l’entente relative à la transition du Programme d’amélioration de la santé animale au Québec (ASAQ) vers le Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ).

La mesure touchant principalement les producteurs concerne les normes tarifaires qui ont été majorées. Ainsi, le tarif horaire augmente de 16 $ de l’heure, ainsi que de 20 $ par visite. Toutefois, le gouvernement prend en charge 8,30 $ de l’heure.

> Voir la grille tarifaire applicable du 1er juin 2020 au 31 mars 2021

Parmi les autres mesures annoncées, notons la hausse des sommes prévues aux mesures diverses sans PISAQ, notamment pour répondre aux bris de services, aux ententes particulières relatives aux zones désignées, aux municipalités régionales de comté désignées et à la relève vétérinaire, qui passent de 800 000 $ à 875 000 $.


6
mars
2018

Les Producteurs de lait de la Mauricie (PLM) ont tenu leur assemblée annuelle le 2 mars dernier. Les participants ont adopté des résolutions touchant les programmes d’aide à l’établissement, l’établissement d’un protocole pour l’analyse des bactéries et d’une application mobile pour les producteurs leur permettant de consulter sur leur téléphone intelligent les différentes informations contenues sur l’extranet.

Le président régional sortant, M. Pierre Lampron, a été reconduit dans ses fonctions. Il sera appuyé des personnes suivantes : Mme Hélène Champagne ainsi que MM. Yves Lamy, Alain Deschênes, Dany Lessard, François Gervais et Mathieu Chartier.

Dans son allocution, M. Lampron – également président des Producteurs laitiers du Canada – a abordé les sujets de l’évolution des marchés, l’augmentation de la production, la négociation des différents accords commerciaux et l’importance pour les producteurs de « travailler ensemble » à maintenir et défendre la gestion de l’offre.

Le président des Producteurs de lait du Québec, M. Bruno Letendre était aussi présent pour faire le point sur quelques dossiers, dont l’Accord économique de commerce global (AECG), les surplus structurels, le guide alimentaire canadien et les variations de prix du lait aux producteurs.

Finalement, M. Yves Caron, médecin vétérinaire est venu sensibiliser les producteurs sur l’antibiorésistance, une conférence fort appréciée des participants.


13
juin
2017

Vous n’avez pas participé à l’une des deux formations offertes en région sur les volets bien-être animal et traçabilité de Proaction? Un webinaire sera offert le 14 juin prochain de 11 h 30 à 13 h 30. L’échéancier et les nouvelles exigences qu’ils doivent mettre en œuvre sur les fermes à partir du 1er septembre prochain seront présentés.

Vous devez vous rendre sur le site L’U plus (https://uplus.upa.qc.ca/ ), cliquer sur connexion web binaire, en haut à droite et procéder à votre inscription.


27
avril
2017

Le 1er février dernier, l’Union lançait son plan d’action en phytoprotection 2017-2019. Afin de bien orienter la mise en œuvre des actions de ce plan, l’organisation aimerait identifier précisément, par le biais d’un sondage, les besoins des producteurs dans ce domaine. En y répondant, les producteurs aideront à documenter certaines pratiques entourant la protection des cultures employées dans leur entreprise.

Il ne faut pas oublier que le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques annonçait la Stratégie québécoise sur les pesticides 2015-2018, le 22 novembre 2015. Depuis, aucun projet de modification de loi ou de règlement n’a été déposé à l’Assemblée nationale, mais cela pourrait survenir d’ici les prochains mois, voire les prochaines semaines. Advenant un développement de ce côté, les données amassées par l’entremise du sondage permettront à l’Union d’effectuer des représentations efficaces auprès d’instances ou encore de rédiger des mémoires dans le cadre de consultations.

Il est important que les producteurs et productrices de la Mauricie s’expriment dans ce sondage. Nous espérons pouvoir compter sur votre collaboration.

Accéder au sondage


1
mars
2017

Lors du Congrès général de décembre 2016, L’Union a procédé au lancement d’un tout nouveau guide sur la contractualisation en collaboration avec BHLF Avocats (Brodeur, Hotte, Lemaire et Forest) et en concertation avec les groupes spécialisés. Ce guide intitulé « Intégration pour un contrat gagnant-gagnant » a été produit pour aider les producteurs à faire des choix éclairés lors des négociations. Il s’adresse à tout agriculteur et forestier qui songe ou s’apprête à signer un contrat de production. Il contient plusieurs liens pouvant être consultés et un aide-mémoire avant la signature d’une telle entente. Plusieurs thématiques y sont traitées : les questions d’ordre juridiques, la propriété des biens et des animaux, la production et la livraison, la santé animale et l’environnement, le prix et le paiement, l’accès au lieu et l’inspection, la main-d’œuvre et la formation, les assurances, le financement et la sécurité du revenu, le règlement des différends, la durée et le renouvellement et finalement la résiliation et les cas de force majeure. Il est primordial de noter que le présent guide ne peut s’appliquer à toute situation. Ce dernier ne doit en aucun cas être perçu comme s’appliquant ou créant un standard pour toute situation où un producteur conclut une entente avec un autre producteur. Les obligations de chaque partie, les principaux termes de l’entente, la nature des services à être rendus, la structure financière ainsi qu’une kyrielle de dispositions peuvent varier considérablement d’un contrat à l’autre selon les circonstances et les besoins des parties. Bien qu’il s’inspire de transactions réelles, le présent guide et les clauses qui y sont contenues pourraient ne pas refléter les pratiques commerciales de votre production puisque celles-ci sont en constante évolution. Le guide et les clauses proposés le sont à des fins éducatives seulement et ne constituent aucunement ni ne doivent être interprétés comme constituant des conseils juridiques.

Il est fortement recommandé que toute personne désirant utiliser le présent guide à des fins commerciales consulte préalablement un avocat. BHLF Avocats en droits agricoles est un bureau de pratique privée qui offre des services facturables exclusivement dans des matières ayant un lien avec le droit agricole. Leur bureau est à la Confédération de l’UPA. Vous pouvez les contacter au 450-679-0251 ou par courriel au bhlf@upa.qc.ca. Le guide peut être consulté au https://www.guide-contractualisation.upa.qc.ca/








L'up@ricie Web