6
juillet
2022

travailleuretranger

Selon les météorologues, la saison estivale s’annonce encore une fois chaude et humide au Québec. Pour une cinquième année consécutive, les températures seront au-dessus de la normale, ce qui est du jamais vu dans la province. Le travail à la chaleur sera donc un défi auquel nos agriculteurs devront faire face cet été. Puisqu’il est de la responsabilité de l’employeur d’assurer la santé et sécurité au travail de ses employés, ceux-ci devront mettre en place un plan d’action afin d’en éviter les conséquences, plus particulièrement les coups de chaleur.

Mesures de prévention

Puisque les mesures de préventions peuvent varier d’un degré à l’autre, les employeurs doivent considérer la température ressentie à l’extérieur. Il est à noter que l’on doit ajouter jusqu’à 6 °C de plus lorsque le travailleur est exposé aux rayons directs du soleil, et jusqu’à 4,4°C de plus lorsque celui-ci porte une combinaison en coton. Par exemple, si la température extérieure est de 25°C et qu’un travailleur est exposé directement aux rayons du soleil, en plus d’avoir une combinaison en coton, la température ressentie sera de 35,4°C. Une fois tous les facteurs de chaleur considérés nous qualifions cette température de « température ajustée ». Il est également important de prendre en considération le niveau de forme physique de chaque individu avant d’appliquer les mesures de prévention.

Les mesures de prévention de base sont les suivantes, quel que soit la température :

  • Ajustement du rythme de travail
  • Prendre des pauses (de 10 à 15 minutes) à l’ombre ou au frais
  • Boire de l’eau en quantité suffisante (ne pas attendre d’avoir soif)
  • Porter des vêtements légers et se couvrir la tête
  • Rester attentif aux signes et symptômes

Lorsque la température ajustée atteint 30°C, les employeurs doivent :
Offrir un verre d’eau aux employés toutes les 20 minutes ainsi qu’une pause le matin et l’après-midi de 15 minutes.

Lorsque la température ajustée atteint 36,1°C, les employeurs doivent :
Offrir un verre d’eau ainsi qu’une pause de quelques minutes aux employés toutes les 20 minutes

Lorsque la température ajustée atteint 39,5°C, les employeurs doivent :
Offrir un verre d’eau ainsi qu’une pause de quelques minutes aux employés toutes les 15 minutes

Lorsque la température ajustée atteint 41,7°C, les employeurs doivent :
Offrir un verre d’eau ainsi qu’une pause de quelques minutes aux employés toutes les 10 minutes

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur?

Selon la CNESST, un coup de chaleur survient brusquement lorsque le corps ne réussit plus à se refroidir suffisamment. La température corporelle, normalement de 37 °C, ne cesse d’augmenter et atteint plus de 40 °C. Les signes et symptômes sont les suivants :

  • Mal de cœur, de ventre ou de tête
  • Étourdissements, perte d’équilibre
  • Vomissements
  • Fatigue
  • Confusion

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter le site internet de la CNESST, ainsi que les deux liens suivants :

CNESST. (2019). Travailler à la chaleur…Attention! 4e édition. (Disponible en Espagnol)  https://www.cnesst.gouv.qc.ca/fr/organisation/documentation/formulaires-publications/travailler-chaleur

CNESST. (2021). Travailler à la chaleur…Attention! Fiche complémentaire à l’intention des employeurs. https://www.cnesst.gouv.qc.ca/fr/organisation/documentation/formulaires-publications/travailler-chaleur-fiche-complementaire-lintention


8
juin
2022

À quand remontent vos dernières vacances?
Avez-vous des problèmes d’absentéisme à la ferme?
La situation de la main-d’œuvre vous préoccupe-t-elle?

Dans le cadre d’une étude, l’UPA Mauricie aimerait connaître la situation actuelle de la main-d’œuvre agricole sur votre entreprise, l’absentéisme de vos employés et les moyens que vous prenez lorsqu’un employé est absent. Le sondage prend au plus 10 minutes pour y répondre. En participant au sondage, vous pourriez gagner une scie à chaîne Sthil MS-170 d’une valeur de 300 $. Vous avez jusqu’au 30 juin 2022!

ACCÉDEZ AU SONDAGE


9
février
2022

bus

Fort de l’expérience de l’an dernier, le Centre d’emploi agricole renouvelle son projet de recrutement et de transport de travailleurs agricoles saisonniers. Ce projet vous permettra de recourir à du personnel qui ne peut être hébergé à la ferme ou recruté localement. L’an dernier, une dizaine d’employeurs ont eu recours à 174 postes quotidiens.

Comment ça fonctionne?

Le Centre d’emploi agricole se charge de recruter de la main-d’œuvre et les acheminer à votre ferme, moyennant un coût minime par travailleur. C’est l’UPA Mauricie qui se charge de coordonner le transport à partir du point de collecte jusqu’à votre ferme le matin, et le retour en fin de journée. Le départ le matin et le retour en fin de journée se font généralement à partir de plusieurs endroits à Trois-Rivières.

Chaque semaine, les entreprises participantes sont sondées pour connaître les besoins journaliers de main-d’œuvre. Les horaires de transports sont orchestrés en conséquence.


Vous avez des questions?

Nous organisons quatre sessions virtuelles (par Zoom) à l’intention des producteurs si vous avez des questions par rapport au projet de transport de travailleurs. Joignez-vous à l’une de ces sessions pour en apprendre davantage!  Inscription obligatoire en cliquant sur le lien correspondant :


Pour le projet, seules les entreprises en production maraîchère, céréalière ou horticole dûment enregistrées au MAPAQ sont admissibles. Et seuls les travaux de récolte, de désherbage, dérochage, semence ou plantation doivent être effectués par les travailleurs.

Les horaires peuvent varier d’un producteur à l’autre et le salaire horaire est habituellement le salaire minimum. L’employeur est responsable de produire la paie. Sachez qu’en moyenne, les travailleurs locaux gagnent 15 $ de l’heure au Québec.

Vous pouvez aussi contacter Maggy Charland par courriel ou au 819 378-4033 au poste 255 si vous avez des questions.


29
novembre
2021

Le CEA diversifie son offre de services auprès des producteurs et nos projets pourraient vous intéresser! Cette nouvelle approche s’inscrit dans la volonté d’offrir, sous un même toit, une offre de services globale pour ses clients. Le CEA aspire ainsi à devenir un chef de file en matière de gestion des ressources humaines dans le domaine agricole : le recrutement, la santé-sécurité, la prévention, la main-d’œuvre étrangère, les bonnes pratiques en GRH, etc.

Recrutement de main d’œuvre locale

Vous avez des besoins de main-d’œuvre? Le CEA demeure votre premier réflexe lorsque vous cherchez des employés sur votre ferme. Voici comment nous pouvons vous aider :

  • Affichage de poste stratégique;
  • Analyse des candidatures;
  • Entrevues téléphoniques;
  • Entrevues face à face;
  • Prise de référence au besoin;

Maggy, notre nouvelle technicienne aux ressources humaines, se fera un plaisir de vous servir. Contactez-nous le plus tôt possible afin d’enfin trouver un employé idéal!

AgriFrancisation

Ce programme, ayant vu le jour en 2019, vise à favoriser le maintien en emploi et la polyvalence de personnes parlant peu ou pas du tout le français. Il pourrait être intéressant pour vos employés qui souhaitent développer leur compétences en français. Il s’agit d’un programme d’accompagnement gratuit, adapté au monde agricole et personnalisé au milieu de travail. Les apprentissages portent notamment sur la communication orale et écrite, le développement des habiletés de calcul en français, le vocabulaire spécifique lié à l’emploi et la compréhension des tâches.

FermEmploi et AgriEmploi

Voilà une méthode bien différente de trouver un nouvel employé sur votre ferme! Le CEA se chargera de vous trouver l’employé qu’il vous faut, même s’il ne possède pas d’expérience ou de connaissance en agriculture. Ce dernier viendra découvrir son futur milieu d’emploi, en vous rencontrant directement à la ferme. Il s’en suivra un stage d’expérimentation afin de valider l’intérêt et les aptitudes du candidat. Si le tout est concluant, un stage en milieu de travail de 24 semaines débutera, par l’entremise du Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT).

Les avantages :

  • Remboursement régressif du salaire du travailleur durant 24 semaines
  • Soutien gratuit pour le recrutement
  • Soutien gratuit pour la formation et l’intégration en emploi, hebdomadairement
  • Matériel pédagogique testé et facile d’utilisation

FermEmploi est offert pour la production laitière, porcine, serricole, avicole et opérateur de machinerie agricole. Le programme AgriEmploi vise les productions bovines, ovines, pomicole, apicole, acéricole, maraîchère, caprine et viticole.

Contactez dès maintenant votre Centre d’emploi agricole!

  • Stéphanie Vaugeois | 819-378-4033, poste 230 | svaugeois@upa.qc.ca
  • Maggy Charland | 819-378-4033, poste 255 | mcharland@upa.qc.ca
  • Mylène Bourgeois | 819-378-4033, poste 293 | mbourgeois@upa.qc.ca

30
août
2021

Vous prévoyez engager des travailleurs étrangers temporaires ou avoir des retours de vos travailleurs en 2022? Ne tardez pas! Nous traitons déjà les demandes d’EIMT d’arrivées directes prévues entre février et avril 2022.

Envoyez-nous dès aujourd’hui les listes des noms des travailleurs en fonction des dates d’arrivée prévues par courriel à Mylène Bourgeois.

Rappel des délais normaux pour les demandes de TET

  • 6 semaines pour la préparation du dossier et les affichages
  • 8 semaines pour l’analyse de la demande d’EIMT par les gouvernements
  • 12 semaines pour la demande de permis de travail et la préparation du travailleur

C’est pourquoi il faut toujours planifier les demandes 6 mois à l’avance. Le contraire peut retarder l’arrivée de vos travailleurs étrangers temporaires.

Prévoyez les demandes d’inspections de logement

Votre dernière inspection de logement date de plus de 8 mois et vous souhaitez déposer une demande d’EIMT bientôt? Votre inspection est à refaire. Il est maintenant possible de faire une demande de rendez-vous à l’avance sur la plate-forme AMIGO. Comme vous le savez, c’est souvent ce qui retarde le plus votre demande. En 2 clics, vous n’oubliez pas et votre dossier ne prendra pas de retard!
Je veux prendre un rendez-vous sur la plate-forme AMIGO

Vous avez des questions ? Contactez votre Centre d’emploi agricole 819-378-4033 ou par courriel à Stéphanie Vaugeois.


20
mai
2021

La Fédération de l’UPA de la Mauricie lance le projet Embarque dans le champ!, visant à favoriser le recrutement de main-d’œuvre saisonnière sur les fermes de la région. Pour ce faire, elle mobilisera des autobus pour le transport des travailleurs à partir de différents points d’embarquement à Trois-Rivières vers des entreprises sélectionnées. Lire la suite








L'up@ricie Web