17
novembre
2021

permisconduire

Vous attendez un travailleur étranger chez vous? Pourra-t-il conduire un véhicule routier lors de son passage au Québec? Voici ce que dit la loi…

De manière générale, un travailleur qui est de passage au Québec pourra conduire avec son permis de conduire étranger pendant 6 mois consécutifs si son permis est valide et l’autorise à conduire le type de véhicule routier qu’il utilise. Il aura le droit de conduire n’importe quel type de véhicule pourvu que son permis de conduire d’origine l’autorise et qu’il respecte ses conditions.

Toutefois, si son séjour dure plus de six mois au Québec, le travailleur doit avoir un permis de conduire international valide afin de pouvoir circuler sur les routes du Québec. Il faudra toujours posséder avec lui ses deux attestations: son permis de conduire étranger et son permis international. Il pourra conduire au Québec aussi longtemps que son permis international sera valide.

Si le permis d’origine n’est rédigé ni en français, ni en anglais, il est recommandé de se procurer un permis international avant de venir au Québec, peu importe la durée du séjour.

Le permis de conduire international peut être délivré uniquement dans le pays où il a obtenu son permis et sa validité est d’un à trois ans. Le travailleur devra en faire la demande avant son départ pour le Québec.

Si le travailleur s’établie au Québec…

Si son permis d’origine l’autorise, il aura le droit de conduire une automobile, une moto ou un cyclomoteur, et cela, pendant un maximum de 6 mois consécutifs. Après quoi, il devra avoir un permis du Québec. Il pourra le demander dès votre arrivée. La procédure pour l’obtenir varie selon le pays qui lui a délivré son permis.








L'up@ricie Web