22
avril
2022

Tous les lauréats et finalistes

C’est devant plus de 250 personnes, producteurs agricoles et intervenants, que s’est tenue le 21 avril la huitième édition de la Soirée des Gens de Terre et Saveurs. L’événement a permis de souligner la contribution de personnalités et d’entreprises dans huit catégories.

L’événement rassemblait pour une première fois les producteurs agricoles depuis l’édition 2019.

« Notre monde s’est passablement transformé au cours des deux dernières années. Mais si une chose est certaine, c’est que le métier d’agriculteur est resté le même », s’est exclamé Martin Marcouiller, président de l’UPA Mauricie. « Vous avez fait preuve d’une constance exemplaire pour réaliser un travail essentiel. Vous êtes la preuve incarnée que notre métier se construit par l’effort, la résilience et l’ardeur. C’est le fruit de votre travail que l’on salue ce soir! », a-t-il ajouté.

partenaires

Lire la suite


28
mars
2022

martinmarcouiller

Le 27 mars dernier avait lieu l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’UPA de la Mauricie (FUPAM). L’événement virtuel a attiré une cinquantaine de producteurs agricoles venus prendre part à cet important moment de la vie démocratique de leur Union.

Au terme d’un processus électoral lancé en janvier dernier, M. Martin Marcouiller a été élu à titre de président de l’organisation. Il succède ainsi à M. Jean-Marie Giguère qui a occupé cette fonction pendant neuf ans.

> Consultez le rapport annuel 2021 en ligne

DE NOUVEAUX VISAGES À LA PRÉSIDENCE ET LA VICE-PRÉSIDENCE

M. Marcouiller est éleveur de volailles et porcin à Yamachiche depuis près de 20 ans, sur une ferme dont il est la deuxième génération. Il a débuté son implication à l’Union des producteurs agricoles en 2004 et a cumulé depuis plusieurs postes au sein de son syndicat local et de groupes spécialisés. Avant son élection, il était président du Syndicat de l’UPA de Maskinongé et administrateur aux Éleveurs de porcs de la Mauricie, en plus de siéger au conseil exécutif de la fédération régionale.

À la confirmation de son élection, il s’est rapidement posé en rassembleur. « Notre Union, c’est l’affaire des 1626 productrices et producteurs de la Mauricie, sans égard à la taille de leur entreprise ou de leur spécialisation. Notre organisation s’est construite non seulement grâce à l’implication de tous, mais aussi de la solidarité entre les agriculteurs, les différents acteurs du milieu, et surtout, avec la population. Voilà le sens que j’entends donner à mon mandat. », s’est adressé M. Marcouiller aux membres lors de son discours d’acceptation.

Il sera appuyé de Mme Marie-Christine Brière à titre de vice-présidente. Mme Brière est productrice de pommes de terre à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Elle siège également au conseil exécutif de la fédération régionale depuis quelques années. Elle occupait jusqu’à tout récemment le poste de présidente du Syndicat de l’UPA des Chenaux. Elle remplace M. René Perrault, qui s’est également retiré de ce poste.

Le président sortant, Jean-Marie Giguère, s’est également exprimé une dernière fois aux membres. « En 98 ans d’existence, notre Union aura vu passer bien des gens, mais au-delà des individus qui s’y sont investis, nos valeurs sont restées les mêmes. De grands projets mobilisateurs et porteurs nous attendent. Je compte évidemment sur vous pour soutenir nos actions collectives. »

aga2022

Sylvain Samuel, directeur régional, Jean-Marie Giguère, président sortant, Martin Marcouiller, président élu, Marie-Christine Brière, vice-présidente élue, et René Perreault, vice-président sortant.

DE BONNES NOUVELLES POUR L’AGRICULTURE

Cette assemblée se déroulait quelques jours à peine suivant le budget provincial, dans lequel contenait quelques bonnes mesures pour le secteur agricole. Le président général de l’Union, Martin Caron était justement présent à cet événement et en a profité pour revenir sur ces annonces. Parmi les plus importantes, il a mentionné celles sur la Politique bioalimentaire, un programme pour atténuer la rareté de main-d’œuvre et la bonification du Programme Investissement Croissance de la Financière agricole du Québec.

Il a toutefois reproché au gouvernement que l’ajout de nouvelle réglementation nuise au secteur, alors que nos entreprises locales sont en compétition avec le marché international.

« Lors des consultations prébudgétaires, nous avons réitéré que les agriculteurs de chez nous ont besoin d’un appui indéfectible, comparable à leurs principaux compétiteurs internationaux. Or, le soutien actuel ne permet pas un développement optimal. », a mentionné le premier élu de l’Union. « Réglementer à ses limites et ne permet pas aux producteurs de contribuer à l’autonomie alimentaire. Il faut aussi soutenir. », ajoute-t-il.


3
mars
2022

400px-BrantaLeucopsisMigration

L’expansion de la population de dindons sauvages cause des préjudices pour certains producteurs de la Mauricie. Les différents reportages au début de l’année 2022 font état de ce fait. Il existe actuellement peu de moyens pour limiter les cas de déprédation des dindons sur les propriétés agricoles. Une des solutions proposées par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec est de donner l’accès aux terres agricoles aux chasseurs. Suite aux différents reportages de cet hiver, la Fédération de l’UPA de la Mauricie a mis sur pied un système de jumelage entre producteurs et chasseurs de dindons sauvages. Le jumelage est également possible si vous avez des dommages qui sont causés par les ours, les oiseaux migrateurs et les cerfs de Virginie.

> Cliquez ici pour vous inscrire

> Téléchargez un modèle de formulaire de dégagement de responsabilité (format .docx)

dindonModalités

La période de chasse du printemps aura lieu en 2022 du 29 avril au 23 mai pour la zone 7, au centre-sud de la Mauricie et du 29 avril au 10 mai pour la zone 26 au nord. Le quota est de deux dindons par chasseur. Pour ce qui est de la zone 7, la chasse automnale est permise entre le 22 et le 28 octobre. Au printemps, seuls les dindons porteurs d’une barbe peuvent être récoltés, tandis que pour l’automne, il est possible de récolter un dindon avec ou sans barbe.

Les chasseurs devront avoir accès à votre territoire avant le début de la chasse afin de bien localiser les déplacements des oiseaux. En fonction de votre pratique culturale, vous devrez établir avec eux un plan et un horaire de déplacement. Comme vous serez probablement dans les semis à la période du printemps, il sera important de bien informer les chasseurs de vos périodes d’activités. Le secret d’une bonne collaboration avec les chasseurs est le partage des informations.


15
février
2022

Logo SoiréeLe 21 avril 2022, se tiendra la huitième édition de la Soirée des Gens de Terre & Saveurs… en présentiel, enfin! Ce sera un moment privilégié pour venir partager avec des gens du milieu et honorer ceux et celles qui se sont démarqués au cours des derniers mois. Nous espérons les retrouvailles entre les producteurs chaleureuses à l’occasion de ce premier événement depuis 2019!

Catégories mises en nomination

Cette année, les catégories mises en nomination sont :

  • Agriculteur d’exception;
  • Agricultrice d’exception;
  • Famille agricole;
  • Relève agricole;
  • Employé de l’année (des quatre secteurs de la Mauricie);
  • Entreprise agricole;
  • Personnalité agricole;
  • Le Coq (projet innovant mettant à l’avant plan l’agriculture, les bonnes pratiques environnementales ou les saines habitudes alimentaires).

Achat de billets

Pour ne pas manquer cette soirée, nous vous invitons à acheter vos billets le plus rapidement possible. Nul doute qu’en 2022, nous serons nombreux à vouloir célébrer l’excellence de l’agriculture et de l’agroalimentaire en Mauricie.

Les billets sont au coût de 90 $ chacun. Vous pouvez les acheter sur le web ou en contactant Annabelle Hins au 819 378-4033, poste 244.

Merci à nos partenaires!

Un merci tout particulier à ces partenaires qui rendent cet événement possible : Trois-Rivières Centre, Novago Coopérative, le député de Maskinongé, Simon Allaire, la députe de Champlain, Sonia Lebel, L’Union des producteurs agricoles, La Financière agricole du Québec, la MRC de Maskinongé et la Ville de La Tuque.

 


10
février
2022

Le dimanche 27 mars prochain aura lieu l’assemblée générale annuelle de l’UPA Mauricie. Celle-ci aura lieu – pour une dernière fois, espérons-le! – en formule virtuelle.

Mais virtuel n’est pas synonyme d’ennuyant : nous vous réservons un événement captivant et dynamique! Le thème de cette assemblée sera dévoilé plus tard.

Ce moment incontournable de la vie associative de votre organisation est ouvert à tous les producteurs agricoles et forestiers de la Mauricie ainsi qu’à leur famille.

Des élections en vue du départ Jean-Marie Giguère

Le président actuel, monsieur Jean-Marie Giguère, a annoncé qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat à la tête de la fédération régionale, tout comme le vice-président, monsieur René Perreault. Ils quitteront ainsi leur fonctions à l’issue de cette assemblée générale. Les délégués des syndicats locaux sont donc invités à se prononcer sur le choix des deux premiers dirigeants s’il y a plus d’une candidature reçue. Sinon, les postes de président et vice-président sont élus par acclamation lorsqu’une seule candidature conforme est reçue à l’un de ces postes.

Le mot du président général et d’autres sujets!

Le président général de l’Union des producteurs agricoles, monsieur Martin Caron, viendra notamment discuter des enjeux à venir en agriculture et dressera un bilan de la dernière année. Il répondra à vos questions sur les projets et dossiers de notre organisation provinciale.

De plus, vous pourrez prendre part aux décisions importantes entourant votre organisation et de constater l’ampleur du travail réalisé au cours de la dernière année. Des activités viendront ponctuer cet événement festif.  Surveillez l’invitation qui vous sera acheminée par la poste!


Assemblée générale annuelle
Dimanche, 27 mars 2022 dès 9 h
Par Zoom – lien de participation


Vous avez des questions? Vous pouvez joindre Sylvain Samuel par courriel ou au 819 378-4033 poste 232. C’est un rendez-vous à ne pas manquer!


9
février
2022

bus

Fort de l’expérience de l’an dernier, le Centre d’emploi agricole renouvelle son projet de recrutement et de transport de travailleurs agricoles saisonniers. Ce projet vous permettra de recourir à du personnel qui ne peut être hébergé à la ferme ou recruté localement. L’an dernier, une dizaine d’employeurs ont eu recours à 174 postes quotidiens.

Comment ça fonctionne?

Le Centre d’emploi agricole se charge de recruter de la main-d’œuvre et les acheminer à votre ferme, moyennant un coût minime par travailleur. C’est l’UPA Mauricie qui se charge de coordonner le transport à partir du point de collecte jusqu’à votre ferme le matin, et le retour en fin de journée. Le départ le matin et le retour en fin de journée se font généralement à partir de plusieurs endroits à Trois-Rivières.

Chaque semaine, les entreprises participantes sont sondées pour connaître les besoins journaliers de main-d’œuvre. Les horaires de transports sont orchestrés en conséquence.


Vous avez des questions?

Nous organisons quatre sessions virtuelles (par Zoom) à l’intention des producteurs si vous avez des questions par rapport au projet de transport de travailleurs. Joignez-vous à l’une de ces sessions pour en apprendre davantage!  Inscription obligatoire en cliquant sur le lien correspondant :


Pour le projet, seules les entreprises en production maraîchère, céréalière ou horticole dûment enregistrées au MAPAQ sont admissibles. Et seuls les travaux de récolte, de désherbage, dérochage, semence ou plantation doivent être effectués par les travailleurs.

Les horaires peuvent varier d’un producteur à l’autre et le salaire horaire est habituellement le salaire minimum. L’employeur est responsable de produire la paie. Sachez qu’en moyenne, les travailleurs locaux gagnent 15 $ de l’heure au Québec.

Vous pouvez aussi contacter Maggy Charland par courriel ou au 819 378-4033 au poste 255 si vous avez des questions.








L'up@ricie Web